Désormais Disney avertit avant de vous montrer le Muppet Show: attention, c’est raciste!

Johnny Cash et Miss Piggy sur fond d'un drapeau confédéré / Photo: DR
Johnny Cash et Miss Piggy sur fond d'un drapeau confédéré / Photo: DR

Même les Muppets sont racistes de nos jours. Toute personne qui voudra regarder le Muppet Show sur Disney+ verra d’abord un avertissement de “contenu offensant”, un nom de code qui désigne en anglais le racisme, fascisme, homophobie et autres -phobies.

Disney a diffusé vendredi cinq saisons de cette émission emblématique, permettant aux téléspectateurs de regarder Kermit la Grenouille, Miss Piggy, Fozzie l’Ours et leurs invités célèbres dans le cadre de son service payant en streaming.

La mise en garde diffusée avant chaque épisode avertit les téléspectateurs que la série présente des “stéréotypes” et des ” atteintes aux personnes ou aux cultures”.

Ce programme comprend des représentations négatives et/ou des atteintes aux personnes et aux cultures. Ces stéréotypes étaient erronés à l’époque et le sont encore aujourd’hui“, indique la clause de non-responsabilité.

Plutôt que de supprimer ce contenu, nous voulons reconnaître son impact néfaste, en tirer des enseignements et susciter des conversations pour créer ensemble un avenir plus inclusif“, indique la mise en garde de Disney.

Ceci permet de continuer de diffuser le Muppet Show (et en tirer des bénéfices) sans intervenir dans le contenu avec des gros ciseaux de censeur.

Disney s’engage à créer des histoires avec des thèmes inspirants et stimulants qui reflètent la riche diversité de l’expérience humaine dans le monde entier“, ajoute la déclaration de soumission idéologique au politiquement correct.

Il n’est pas indiqué précisément ce que Disney considère comme “blessant” dans le Muppet Show, mais certains personnages dépeignent des Amérindiens, des Asiatiques et des habitants du Moyen-Orient de manière stéréotypée, ce qui met en rogne les ayatollah du politiquement correct et des racistes anti-Blancs.

On peut parier que le personnage du Chef suédois, un joyeux luron très maladroit qui parle un pseudo-suédois intercalant des mots ou des sons anglais, n’est pas visé par les commissaires antiracistes de Disney.

Et dans la cinquième saison, on voit le légendaire chanteur de country Johnny Cash se produire devant un drapeau confédéré, à l’époque une partie intégrante de la culture Dixie, aujourd’hui assimilé presque à la croix gammée.

Remarquons au passage, que la culture du Sud américain est considérée par les prophètes du politiquement correct inférieure et nuisible, à abattre, à éliminer et à censurer à volonté, contrairement aux autres cultures, surprotégées et choyées.

Le même genre de mise en garde apparaîtra également devant certains films emblématiques, dont Aristochats, Dumbo, Peter Pan et Les Robinsons suisses où les haineux ont trouvé des éléments de racisme, de sexisme ou d’homophobie.

Source: Daily Mail

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici