Religion de paix : en détention, le terroriste du tramway d’Utrecht poignarde un surveillant

Image d'illustration / Photo: Adobestock
Image d'illustration / Photo: Adobestock

Mercredi après-midi, l’auteur de la fusillade du tramway d’Utrecht, Gökmen Tanis, a poignardé au visage et au cou un surveillant de la prison de Rotterdam où il est incarcéré. La victime a été transportée à l’hôpital selon un porte-parole de la prison. Fort heureusement, l’agent ne souffre que de blessures mineures.

L’agression a eu lieu dans le quartier pénitentiaire A3 où sont détenus les terroristes. Selon toute vraisemblance, le détenu aurait fabriqué l’arme du crime lui-même. Ses motivations quant à l’agression restent à élucider. Il a décidé de ne pas faire appel.

Le 18 mars 2019, le terroriste âgé de 39 ans ouvrait le feu dans un tramway d’Utrecht. Le coût humain de l’attaque fut de quatre morts et de six blessés. Le tribunal d’Utrecht l’a condamné l’année dernière à la prison à perpétuité.

Lors de son procès, l’immigré d’origine turque avait été défendu par l’avocat rotterdamois André Seebregts. Le suspect avait notamment craché sur son avocat lors de l’audience. Toute ressemblance avec le comportement de nos Chances Pour la France dans les transports est évidemment fortuit.

Gökmen Tanis a été placé en cellule disciplinaire peu de temps après l’acte, que la direction de la prison n’a pas tardé à signaler. Dans la foulée, la justice a ouvert une enquête sur les circonstances de l’incident.

Bien que purgeant une peine de perpétuité, le détenu peut demander sa libération conditionnelle après 25 ans. Cependant, celle-ci semble déjà bien compromise et tant mieux pour les Néerlandais.

La prison de Rotterdam est une des rares prisons des Pays-Bas à posséder une aile dédiée à des condamnés pour terrorisme. Au vu de la démographie de cette ville et du patronyme de son maire, il est fort probable que cette prison risque de connaître des travaux d’agrandissement pour accueillir de nouveaux fous d’Allah.

Source : Rijnmond

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici