Vernis à ongles pour les “soldats masculins”, etc. Les nouvelles règles de l’armée américaine

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

C’est comme si les pires idiots du Pentagone n’attendaient que le départ de Trump et l’arrivée de Biden pour sortir de leurs tiroirs toutes sortes de papiers où le ridicule rejoint l’absurde. Ainsi, l’armée américaine s’engage à mettre en œuvre la politique “qui favorise l’inclusion dans ses rangs“. En commençant par le vernis à ongles pour les “soldats masculins“…

Le ministère américain de la Défense a mis à jour le règlement concernant les toilettes et les coiffures de soldats, afin de “garantir une norme d’équité“, dans le cadre des actions de l’armée “en matière de diversité et d’inclusion“. Et c’est grotesque…

L’Armée a révisé le règlement 670-1 sur le port et l’apparence des uniformes et insignes de l’Armée afin d’intégrer les changements précédemment annoncés (mai 2017-décembre 2020) concernant les règles vestimentaires, mises en sourdine sous Trump.

pour ce qui est de l’uniforme lui-même, les principales mises à jour concernent la mise en œuvre de la politique écologique de l’armée et l’autorisation pour les femmes soldats qui allaitent ou qui tirent le lait maternel de porter un sous-vêtement facultatif.

Mais l’armée a mis à jour ses normes aussi pour tenir compte de l’impact sur les femmes soldats. “Les hauts responsables de l’armée ont approuvé des changements de règles de coiffure qui favorisent la diversité et l’inclusion et améliorent le moral. Les mises à jouront été faites sur des considérations médicales (dermatologie), ainsi que sur les commentaires des soldats de l’ensemble des forces armées“, sont autorisées comme suit:

  • Pas de longueur minimale de cheveux pour les femmes soldats. GI Jane pourra se faire une youle ou la boule à zéro.
  • Plusieurs styles de coiffures portés en même temps, c’est-à-dire tresses, torsades ou dreadlocks. Bob Marley aurait pu servir dans l’armée US.
  • Des queues de cheval pour les soldats incapables de se coiffer en chignon.
  • Port autorisé de boucles d’oreilles avec l’uniforme de combat de l’armée pour les femmes soldats.
  • Couleurs unies de rouge à lèvres et des ongles pour les femmes soldats. On interdit pour le moment les couleurs flashy et fluo.
  • Vernis à ongles transparent pour les soldats masculins.

L’assouplissement des restrictions sur les règles de toilettage et de coiffure autorise donc le vernis à ongles, les boucles d’oreilles, les mèches de cheveux, les teintures et les tresses, les torsades, les tresses africaines et d’autres styles pour les cheveux naturels.

Laisser porter sur la tête du n’importe quoi, c’est une chose. Mais la nouvelle armée américaine, tolérante et égalitaire, a prévu également de bâillonner les critiques.

Les révisions suppriment également “le langage potentiellement offensant utilisé pour décrire plusieurs coiffures et le remplacent par une terminologie appropriée pour les normes de toilettage et d’apparence non autorisées“.

Un sergent qui gueulerait: “C’est quoi cette serpillère sur ta tête, soldat?!” est susceptible d’être puni pour racisme.

L’Armée de terre est une organisation qui sait apprendre“, affirment les auteurs de la réforme. Un synonyme gentil pour dire que sous Biden l’armée se couche devant le lobby LGBT, gauchiste et féministe.

Les mises à jour reflètent l’engagement de l’Armée de terre à favoriser un environnement qui encourage et facilite la diversité, l’équité et l’inclusion.

Et pourquoi serait-ce important de suivre ce genre de lubies? “La politique d’inclusion favorise la capacité à recruter et à retenir les meilleurs talents“, répond le ministère. C’est sûr qu’un soldat avec un vernis à ongles c’est tellement indispensable…

Source: État-major de l’US Army

Rambo bientôt transformé en travelo? L’US Army travestie en cage aux folles par Joe Biden

4 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici