A Dijon, lors d’une interpellation pour vol, un Kosovar multirécidiviste blesse une policière

Image d'illustration/Fotolia
Image d'illustration/Fotolia

Jeudi dernier, un ressortissant kosovar, âgé de 22 ans a été interpellé par des policiers alors qu’il venait de voler un vélo dans une rue de Dijon, en Côte-d’Or. Se rebellant lors de son arrestation, l’homme n’a pas hésité à insulter et menacer de mort les agents avant de frapper violemment une policière qui a été blessée.

Jeudi 28 janvier, peu avant midi, une patrouille de policiers qui circulait rue d’York, à Dijon, a croisé un “jeune” entrain de pousser un vélo dont la roue était encore munie d’un cadenas.

Suspectant un vol, les agents ont décidé de contrôler l’individu. Mais celui-ci ne s’est pas laissé faire. L’homme a insulté et menacé de mort les fonctionnaires avant de s’en prendre physiquement à une de leurs collègues qui a été frappé d’un coup de poing au visage.

La jeune femme a été blessée par le coup et a du recevoir des soins. Elle s’est vue attribuer deux jours d’ITT par les services médico-judiciaires. Le forcené a, quant à lui, fini par être maitriser par les autres agents.

Il s’agit d’un ressortissant kosovar de 22 ans. Il a été placé en garde à vue. L’homme était  bien connu des services de police et de justice et était déjà recherché par la justice pour exécuter deux peines de prison, déjà prononcées pour des outrages et des violences à agent.

L’homme a tenté d’expliquer que le vélo était celui d’un ami à qui il le rapportait au moment de son interpellation. Pas de chance pour lui, l’engin avait été signalé volé, le matin même, dans la même rue.

A l’issue de sa garde à vue, il a été incarcéré pour exécuter les deux peines auxquelles il avait déjà été condamné, soit sept mois de détention. Il doit être jugé aujourd’hui, lundi 1er février, en comparution immédiate, par le tribunal correctionnel de Dijon pour les faits de jeudi dernier.

Source: Le Bien Public/ Actu 17

1 COMMENTAIRE

  1. Portait-il un masque sinon pour un français c’est 135 euros d’amende voire plus si récidive et comme c’est un étranger délinquant clandestin pas de test PCR bien entendu…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici