Pour ou contre la “Journée mondiale du hijab”? En tout cas, c’est demain

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Chaque année, le 1er février, le “World Hijab Day” célèbre le voile islamique et incite chaque femme à le porter en soutien aux femmes musulmanes, montrant une prétendue “reconnaissance aux millions de femmes musulmanes qui choisissent de porter un hijab et de vivre dans la modestie”.

Et chaque année, plusieurs pays se plient avec complaisance à cet exercice de soumission à la pression islamiste. Certains, comme l’État de New-York ou les Philippines, l’ont même instauré officiellement et, en Angleterre, des députées de la chambre des communes l’ont célébré en portant un voile devant le parlement.

Mais cette année, l’activiste Yasmine Mohammed a décidé de marquer son opposition à cette coutume en lançant le “No Hijab Day“. Cette ex-musulmane, croit nécessaire de contrer la “désinformation” et les “mensonges” au sujet du voile.

Elle décrit ce vêtement soi-disant “féministe” comme “un outil de la culture du viol”: en couvrant le corps des femmes, il montre que celle qui le porte est responsable du désir qu’elle suscite, et donc responsable des agressions qu’elle subirait en ne le portant pas.

Yasmine Mohammed a lancé le hashtag #FreeFromHijab pour donner de la visibilité à cette initiative sur Twitter. Elle invite les femmes à partager leurs histoires d’émancipation.

Masih Alinejad, elle, est à l’origine du mouvement “White Wednesdays” en Iran, où des femmes protestent contre le port du voile. Son jugement sur les “collabos” non-musulmanes qui se voilent le 1er février est sans appel.

Celles qui célèbrent le Hijab Day devraient comprendre que le hijab ne signifie pas la même chose pour toutes les femmes”, a-t-elle déclaré à Charlie Hebdo, “Nous ne pouvons pas célébrer le World Hijab Day comme si de rien n’était et ignorer des millions d’autres femmes qui sont menacées si elles ne le portent pas”.

Sources : Valeurs Actuelles Le Monde

6 Commentaires

  1. je suis totalement contre je trouve scandaleux quand France le Ministre de l’Intérieur ne met pas en prison toutes ces chauve souris il faut les arrêter et leur couper cet habit contraire à nos coutumes

    • je suis totalement contre le port de ce vêtement, car dès lors que nous ne sommes pas nus, nous sommes vêtus! Nous sommes en France, nous ne connaissons pas ces religions, et moi, je n’ai pas envie de les côtoyer. Ni féministe, ni gauchiste, j’apprécie, en tant que femme, la liberté que me donne encore mon pays, mais j’ai très peur qu’elles se réduisent à cause de cet envahissement d’une religion qui n’est pas la mienne, que je n’ai pas envie d’embrasser.

    • Le sinistre de l’intérieur à fait ses classes à Tourcoing.
      Il a été élu par les chauves souris comme vous le dite si bien.
      Il a copuler avec elles.Ou presque.

  2. Toutes les idéologies totalitaires et mortifères ont eu leurs marqueurs territoriaux vestimentaire, les communistes avec le foulard rouge, les socialistes Allemands avec leur chemises brune et la croix gammée, les socialistes Italiens leur chemises noires, les islamiste avec le voile pour les femmes et la barbe non taillée pour les hommes.
    Toutes femmes portant fièrement le symbole de l’esclavagisme islamique (voile…) renonce à son statut de “femme libre” pour revendiquer celle d’une femelle pour musulman.

    • Je vous applaudit, tout à fait d’accord. Nouvelle sur ce site, inutile de dire la même chose. Merci de l’avoir ainsi exprimé.

  3. Vivement la journée de la plume dans l’Q
    Bandes de moutons décérébrés, tout est bon pour plaire à la secte

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici