Un footballeur professionnel français condamné pour avoir tabassé un lycéen à coups de batte de baseball

Antoine-Conte/DR
Antoine Conte/DR

Hier, Antoine Conte, joueur professionnel français, d’origine guinéenne et évoluant en Israël, a été condamné à 3 ans de prison dont un ferme. Fin 2016, l’ancien défenseur du Stade de Reims avait violemment tabassé avec une batte de baseball un jeune lycéen qui avait voulu intervenir alors que le joueur violentait sa compagne. Le jeune homme avait été hospitalisé entre la vie et la mort.

Mardi 26 janvier, Antoine Conte, bientôt 27 ans et joueur professionnel de football, ayant notamment évolué à Toulouse et au PSG, était jugé par le tribunal correctionnel de Reims pour de graves violences avec arme, commises le 8 décembre 2016 sur un jeune lycéen.

Ce jour-là, le joueur, qui évolue désormais au Beitar Jérusalem (Israël), s’était violemment disputé avec sa compagne devant leur domicile de Reims où l’homme jouait à l’époque en défense centrale.

Pendant la dispute, le footballeur s’était montré brutal avec sa conjointe et celle-ci avait hurlé à l’aide dans la rue. Liam, un jeune lycéen de 19 ans, qui passait là avec des camarades, était venu à son secours et avait tenté de s’interposer.

Antoine Conte était alors rentré brièvement à son domicile pour en ressortir avec une batte de baseball avec laquelle il a passé le jeune homme à tabac, visant notamment la tête de sa victime. L’homme était ensuite tranquillement parti à sa banque pour un rendez-vous.

Laissé pour mort dans la rue, le lycéen avait été pris en charge par les secours, alertés par ses camarades. Hospitalisée avec un pronostic vital engagé, la victime souffrait d’un traumatisme crânien avec hémorragie cérébrale et a conservé de lourdes séquelles de l’agression.

Le joueur avait été interpellé plusieurs heures après les faits devant son domicile qu’il avait finalement rejoint après avoir effectué plusieurs opérations financières à sa banque. Il avait été placé en garde à vue puis mis en examen, mais laissé libre.

Hier, devant la cour, Antoine Conte n’a fait montre d’aucun regret ni remords pour cette violente agression, bien que sa victime souffre encore aujourd’hui de séquelles lui ayant interdit une carrière de pianiste professionnel.

Les magistrats ont condamné Antoine Conte à trois ans de prison dont un seul ferme. Aucun mandat de dépôt n’ayant a priori été délivré par le tribunal, le footballeur en est ressorti libre.

Sources : France Bleu/ L’Équipe/ Africatopsports.com

 

7 Commentaires

  1. Cet homme a visiblement 2 points de QI. Un dans le pied gauche, l’autre dans le pied droit. Si la justice faisait son travail en France, il serait en taule. On attend la réaction des féministes puisqu’il tabassait sa compagne.

  2. Cet caca a détruit la vie d’un gamin prometteur et chevaleresque. Le tribunal ne le met même pas en taule? Encore une incitation directe à se faire justice soi-même car la justice officielle n’a plus rien de juste. Quant aux juges, ils méritent aussi d’être punis.

  3. 4 ans de procédure pour des faits aussi simples et évidents?

    Et une seule année de prison ferme, quand “on” condamne à plusieurs années pour de simples propos arbitrairement qualifiés “de haine” – maintenant il suffit de dire qu’on ne veut pas d’immigration, cf GI ?

    Visiblement l’excuse de négroïcité a joué à fond.

    La gauche a raison, il y a un racisme systémique d’Etat en France. Contre les Français Blancs.

    • Tout à fait d’accord et je soupçonne que le joueur soit également adepte de l’idéologie coranique. Faudra un jour poser la question ; est)-ce que la clémence des juges, envers certains, est liée à la peur de représailles sur eux, sur leur famille ?

  4. Tentative d’assasinat, blessures volontaires ayant entrainés des séquelles profondes et pas de prison ferme ?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici