Combien d’entreprises ne pourront-elles pas rembourser leur prêt? Qui va encore payer l’addition?

Macron/Facebook
Photo / Facebook

“Notre estimation actuelle (est) une fourchette entre 4,5% et 6% des prêts garantis par l’État (PGE) qui pourraient se traduire par des pertes, très majoritairement couvertes par l’État, à 90%, et pour 10% à la charge des banques”, a confessé ce mercredi le gouverneur de la Banque de France.

Au 15 janvier, près de 132 milliards de prêts garantis par l’État avaient été accordés à plus de 642 000 entreprises, dont plus de 90% sont de très petites entreprises (TPE).

La prévision de la Banque de France est proche de celle avancée par la banque publique d’investissement, qui estime qu’entre 4% et 7% des ces prêts garantis par l’État pourraient ne pas être remboursés. Une dette qui s’ajoutera donc au reste des créances qui pèsent sur le dos des fourmis françaises, sur lequel les cigales ont bien vécu.

Les banques françaises sont moins optimistes: le président de la Fédération bancaire française, Philippe Brassac, a estimé que cela pourrait concerner jusqu’à 10% des PGE. En clair, l’ensemble des Français vont être condamnés à éponger les dettes que n’auront pas pu rembourser les entrepreneurs frappés de plein fouet par le confinement permanent.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici