Occupation d’une école par 300 immigrés clandestins: les associations gauchistes à la manœuvre

Occupation de l'école / Photo: DR
Occupation de l'école / Photo: DR

Ces futurs astrophysiciens se disent oubliés des opérations d’hébergement notamment dans la foulée du démantèlement de la place de la République en novembre. C’est vrai que l’accueil d’immigrés illégaux est vraiment une priorité nationale, surtout dans le cossu XVIe arrondissement.

Environ 300 migrants, encadrés par des bénévoles sans-frontièristes, ont décidé d’occuper, dimanche 24 janvier dans l’après-midi, une ancienne école maternelle du XVIe arrondissement de Paris pour réclamer leur mise à l’abri “du froid et de l’épidémie“.

L’épidémie est tellement meurtrière que même les migrants sont décimés par cette peste noire d’un nouveau genre. Pour ce qui est du froid, ils auraient pu s’arrêter en Turquie, mais c’est sans compter les dépenses sociales que le monde nous envie.

Cet établissement de la rue Erlanger est à l’abandon depuis deux ans, selon les associations Utopia56, Droit au logement (DAL) et coordination des sans-papiers (CSP) 75, à l’origine de l’initiative.

Sans surprise, le sempiternel cortège d’associations subventionnées jusqu’à la moelle vient racketter l’État pour le sommer de prendre en charge des individus qui ignorent délibérément ses lois. En clair, le fonctionnement d’un pays du tiers-monde.

L’objectif, ce n’est pas de rester là, c’est d’obtenir un abri pour ces personnes restées sur le carreau“, explique Yann Manzi, fondateur d’Utopia56. Ce dernier ajoute que l’école maternelle délabrée, dont le plafond est en partie éventré, fait partie des 489 lieux signalés comme libres à l’Etat pour une mise à l’abri, dans le cadre du “collectif réquisition” monté par les trois associations.

L’Etat n’a donc plus les moyens d’entretenir des locaux publics mais pourrait entretenir une nuée d’Afghans aux frais de la princesse. L’agitateur communiste Yann Manzi est coutumier du fait. Il avait fait pression sur la préfecture de Paris en 2019 afin que celle-ci fournisse un hébergement d’urgence aux migrants du Parc de La Villette.

Source : France Info

1 COMMENTAIRE

  1. L’état doit faire au plus vite le ménage dans les associations en ne subventionnant que celle qui défendent le patrimoine culturel et architectural de la France et c’est tout.
    les autres devront ce démerder avec leurs adhérents , ras le bol de voir mes impôts aider des personnes que je n’ai pas choisi d’aider.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici