Les pirates dans le golfe de Guinée kidnappent 15 membres d’équipage d’un navire turc: une victime mortelle

Pirates dans le Golfe de Guinée / Photo: DR
Pirates dans le Golfe de Guinée / Photo: DR

Les pirates on tué un membre d’équipage et en ont kidnappé 15 autres sur un navire turc au large de l’Afrique de l’Ouest. Le navire naviguait de Lagos au Cap lorsqu’il a été attaqué au nord-ouest de Sao Tomé-et-Principe.

Des pirates ont attaqué un cargo turc au large de la côte ouest africaine, kidnappant 15 marins et en tuant un. L’armée turque a prévu une opération de sauvetage dimanche.

L’équipage s’était initialement enfermé dans une pièce sécurisée du navire, mais les pirates ont réussi à forcer l’entrée au bout de six heures. Au cours de la lutte, un membre de l’équipage du Mozart est mort.

Les médias turcs ont identifié la victime comme étant l’ingénieur azerbaïdjanais Farman Ismayilov, le seul membre d’équipage non turc.

Après avoir pris avec eux la plupart de l’équipage samedi, les pirates ont quitté le navire dans le golfe de Guinée avec trois marins à bord. Le navire se dirige actuellement vers Port-Gentil, au Gabon.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan s’est entretenu à deux reprises avec l’officier supérieur restant à bord du navire, Furkan Yaren. Il a donné l’ordre aux unités d’élite de l’armée turque de retrouver l’équipage kidnappé.

Furkan Yaren a été cité comme ayant dit que les pirates avaient frappé les membres de l’équipage, et l’avaient laissé avec une blessure à la jambe.

Les propriétaires et les opérateurs du Mozart, qui a été détourné sous la menace d’une arme dans le Golfe de Guinée, ont malheureusement confirmé qu’un membre de son équipage a été tué et que d’autres ont été enlevés“, a déclaré la société Boden Maritime, basée à Istanbul, dans un communiqué.

Le Mozart, battant pavillon libérien, naviguait entre Lagos (Nigeria) et Le Cap (Afrique du Sud) lorsqu’il a été attaqué samedi matin à 100 miles nautiques (185 km) au nord-ouest de l’île de Sao Tomé-et-Principe.

Selon les rapports, les pirates ont désactivé la plupart des systèmes du navire, ne laissant que le système de navigation pour que l’équipage restant puisse trouver son chemin vers le port.

Le golfe de Guinée — au large des côtes du Nigeria, de la Guinée, du Togo, du Bénin et du Cameroun — est la mer la plus dangereuse au monde en raison de la piraterie, selon le Bureau maritime international.

En juillet 2019, 10 marins turcs ont été enlevés au large des côtes du Nigeria. Ils ont été relâchés moins d’un mois plus tard.

Sources : AP/ Anadolu

Les pirates attaquent un pétrolier grec dans le Golfe de Guinée et enlèvent 13 membres de son équipage

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici