La mascotte tiers-mondiste Raoni accuse Bolsonaro de “crimes contre l’humanité” à La Haye

Cacique médiatique/Wikimedia Commons
Cacique médiatique/Wikimedia Commons

Depuis le début du mandat de Bolsonaro, le satrape n’a de cesse de vouloir empêcher le développement du Brésil. Cette fois, le chef indigène va plus loin : dénoncer Jair Bolsonaro devant la Cour pénale internationale.

La plainte a été déposée le vendredi 22 janvier à La Haye par l’avocat français William Bourdon. Ce dernier, président de l’ONG “Sherpa” financé par Georges Soros et réputé “avocat des droits de l’homme”, a déposé une plainte d’une cinquantaine de pages au Tribunal Pénal International de La Haye.

Rappelons que Me Bourdon a défendu des anciens combattants français de Daesh, les familles franco-chiliennes victimes de la dictature de Pinochet et le fils de Muhammar Kadhafi lorsque celui-ci état accusé de violences conjugales.

Autant dire qu’il est permis de penser que la défense des peuples autochtones ou de la végétation de l’Amazonie ne soit pas sa principale motivation. Ce qui importe, c’est de briser la souveraineté brésilienne sur l’Amazonie et les fondations de la civilisation occidentale, quel qu’en soit le prix.

L’homme à la lèvre inférieure protubérante n’ignore nullement que cela ne peut que provoquer la furie de ceux qui soutiennent le président, grands propriétaires terriens et chercheurs d’or en tête, tous proches des territoires kayapo. Mais il répète qu’il n’a pas le choix : “Bolsonaro a toujours incité à la violence contre nous, je ne peux pas accepter la façon dont il nous dépeint”. 

Dans son discours à l’ONU prononcé en septembre 2019, le chef d’État s’en était pris nommément au cacique Raoni, qu’il avait désigné comme la marionnette de chefs d’États étrangers. Ce n’est rien de moins qu’une tentative d’impeachment global à laquelle se livre cette coalitions d’ONG et d’avocats sans frontières. Après Trump, Bolsonaro est le nouvel homme à abattre pour l’oligarchie mondialiste.

Source : Le Monde

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici