Fini, le mérite? La Préfecture de Paris refuse d’intégrer le meilleur élève gardien de la paix

Préfecture de Paris Photo: Flickr
Préfecture de Paris Photo: Flickr

Une tradition bien ancrée à la Préfecture de Police veut que le policier sorti premier de l’école des gardiens de la paix puisse choisir sa première affectation. Mais cette année, elle lui a été refusée…

La patronne de la DSPAP (Direction de la Sécurité de Proximité de l’Agglomération Parisienne), Valérie Martineau, a en effet refusé l’intégration du major de la 257e promotion de gardiens de la paix dans un de ses services.

Selon une source interne, Valérie Martineau aurait évoqué le “manque d’expérience” du jeune homme pour intégrer un service très sollicité depuis quelques années. Une excuse qui sonne bien faux, puisque le premier de la 254e promo avait été recruté par la Préfecture de police…

La DSPAP est, avec la DOPC, une des deux principales directions de la Préfecture de Police (PP) de Paris. Le ressort de la circonscription de la PP comprend Paris, les départements de la petite couronne 92, 93 et 94, et désormais les plateformes aéroportuaires.

Le brillant élève souhaitait intégrer la Compagnie de Sécurisation et d’Intervention de Paris (CSI 75), très présente notamment lors des manifestations dans la capitale.

Plusieurs enquêtes ont pourtant fait état d’une baisse de niveau parmi les candidats au métier de policier. Les postulants sont de moins en moins nombreux et il n’est pas rare que, faute de candidats, l’institution repêche des élèves en dessous de la moyenne.

La décision de cette haute fonctionnaire fait donc l’effet d’un véritable camouflet infligé au principe de la méritocratie, et ne risque pas d’améliorer le recrutement de nouveaux policiers, tant en quantité qu’en qualité.

Le major de promotion recalé a finalement intégré la Direction centrale de la sécurité publique pour exercer en grande banlieue parisienne. Mais, selon une information du Point, le cabinet du préfet Lallement pourrait “repêcher” le meilleur élève de la 257e promotion, dans quelques semaines.

Source: Le Point

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici