Ski interdit par la Macronie: 9 milliards perdus, 120 000 saisonniers dans la grande précarité

Pistes de ski vides. Image d'illustration / Photo: Pixabay
Pistes de ski vides. Image d'illustration / Photo: Pixabay

Mercredi dernier, le secrétaire d’État au tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a annoncé que les remontées mécaniques des stations de ski “ne rouvriront pas le 1er février” et a reconnu que le secteur s’orientait vers “une saison blanche“. Une véritable catastrophe pour les travailleurs saisonniers…

Pour une grande partie des 120 000 salariés qui travaillent en moyenne 6 mois dans l’année pour assurer l’accueil des vacanciers, la non-réalisation de la saison d’hiver risque d’être terrible et pourrait les faire tomber dans une grande précarité.

Selon les élus de la montagne, la décision de l’exécutif met en péril 250 stations, 120 000 emplois et 9 milliards d’euros de recettes pour le pays. Le “monde de la montagne” a d’ailleurs prévu de manifester à Luchon, en Haute-Garonne samedi prochain, le 30 janvier 2021.

Il s’agira pour les professionnels de la montagne, mais aussi pour les nombreux commerçants et autres professionnels qui vivent du tourisme, d’adresser un “geste symbolique” aux autorités, comme l’a déjà fait un cortège d’un millier de personnes début décembre.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, à l’origine d’une saisine du Conseil d’Etat en décembre contre la décision gouvernementale de fermeture des remontées mécaniques pour Noël, a regretté que le gouvernement ait “entretenu de faux espoirs” chez les professionnels de la montagne, dont il dit comprendre “la colère et l’amertume“.

Il a demandé “d’urgence la tenue d’une réunion de crise autour du Premier ministre, des ministres concernés et de toutes les composantes de la montagne” pour “protéger les acteurs de la montagne et éviter la destruction de milliers d’emplois” qui représentent selon lui “80% de l’énergie” économique de la montagne.

Source: Le Figaro, BFMTV, Actu.fr

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici