Un an de prison ferme pour des fêtes organisées! L’hallucinante condamnation de l’Absurdistan

Image d'illustration/Capture d'écran film Projet X
Image d'illustration/Capture d'écran film Projet X

Ce vendredi, Lenny Romero, 20 ans, a été condamné à un an de prison ferme et 500€ d’amende, par le tribunal judiciaire de Vienne pour avoir organisé des soirées à l’abri des regards dans la discothèque familiale. Une peine de prison plus lourde que les réquisitions du parquet.

Balancé aux gendarmes par le barman d’un établissement concurrent, Lenny Romero a bien tenté de minimiser le nombre de fêtes mais, malgré la discrétion organisée de ses soirées, il n’avait pas prévu que la police irait jusqu’à fliquer les factures d’électricité pour débusquer des pics de consommation.

Sa sœur, gérante de l’établissement, qui avait prétendu devant les juges n’être au courant de rien, a écopé de 8 mois de prison avec sursis et 500€ d’amende. En revanche, ils ont tous deux bénéficié d’une relaxe s’agissant des poursuites pour fraude au chômage partiel.

Des condamnations plus lourdes que pour les véritables racailles qui empoisonnent la vie des Français, à l’inverse de l’organisation de soirées avec des personnes consentantes qui ne revêt aucun crime, si ce n’est celui d’avoir désobéi à la toute puissance de l’Absurdistan qui est le seul à pouvoir organiser des soirées en s’affranchissant des règles qu’il impose.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. Un prêtre assassiné au Burkina !
    Quelle désolation !!! voir que les prêtres sont encore assassinés par des gens incultes et dénués de la moindre intelligence avec la complicité indirecte des occidentaux !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici