Toujours aussi lâches! Un prêtre enlevé et assassiné au Burkina Faso par des djihadistes

L'abbé Rodrigue Sanon, tué par des djihadistes/DR
L'abbé Rodrigue Sanon, tué par des djihadistes/DR

L’abbé Rodrigue Sanon de la paroisse Notre dame de Soubaganyedougou, porté disparu depuis mardi au Burkina Faso, a été retrouvé mort jeudi dans une forêt, dans le sud-ouest du pays où sont présents des groupes djihadistes, mais aussi des bandits, selon des sources sécuritaire et locale.

L’abbé Rodrigue Sanon avait pris la route mardi matin à Soubaganyedougou pour rejoindre Banfora, capitale régionale. Mais “il n’est jamais arrivé à destination”, avait alerté le lendemain Mgr Lucas Kalfa Sanou, évêque de Banfora. La voiture de l’abbé avait été retrouvée vide sur l’axe routier.

Des opérations de ratissages avaient été lancées par les forces de sécurité dès l’annonce de sa disparition. Selon une source sécuritaire à Ouagadougou, “tout laisse à penser qu’il s’agit d’un enlèvement par des groupes armés terroristes”. “Ils ont probablement dû exécuter leur otage pour se défaire du maillage sécuritaire”, a-t-elle expliqué.

C’est la première fois qu’un prêtre est retrouvé mort dans cette région du Burkina Faso, frontalière du Mali et de la Côte d’Ivoire et où des groupes djihadistes affiliés à Al-Qaïda pour certains, et à l’État islamique pour d’autres sévissent.

Les attaques islamistes ciblent notamment des églises et des religieux, ont fait près de  1100 morts et plus d’un million d’exilés depuis 2015, dans ce pays sahélien pauvre d’Afrique de l’Ouest.

Source: AFP

Au Nigeria, un prêtre catholique enlevé et massacré à coups de machette par des musulmans

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici