Effets de la Covid-19 sur le cerveau: voici la liste des symptômes

Quelle connerie... / Photo: Wikimedia Commons
Quelle connerie... / Photo: Wikimedia Commons

On connaît les symptômes généraux de la Covid-19 : les mêmes que ceux d’une grippe en général, parfois une perte du goût et de l’odorat, et un sentiment d’essoufflement dans les cas critiques.

Mais on découvre petit à petit les symptômes neurologiques de cette maladie, et ils sont inquiétants.

La liste grandit sans cesse :

brouillard cérébral,

sensation d’être drogué,

pertes de mémoire,

tremblements,

fatigue “anesthésiante”,

goût étrange dans la bouche,

perte de l’audition suivie d’acouphènes,

panique,

fatigue paralysante,

effondrement de la volonté,

désapprentissage de tâches simples et habituelles.

Pour BFMTV, des malades témoignent. Leurs récits sont bouleversants.

“Je ne trouve plus mes mots. Parfois, ça peut me prendre jusqu’à trente minutes. Je réfléchis, je réfléchis, je sais ce qu’il faut dire mais je n’y arrive pas.”

“Je ne trouve plus le sommeil alors que j’étais une marmotte. Je me sens perdue, c’est comme s’il me manquait quelque chose en moi.”

“La dernière fois, j’étais partie faire des courses en train car je ne m’étais pas sentie capable de prendre la voiture. J’ai dû appeler mon mari pour qu’il vienne me chercher, j’étais comme un zombie à la gare alors que ce trajet, je l’ai fait des dizaines et des dizaines de fois.”

“Je ne peux même plus lui donner le bain ou chanter des comptines à mon bébé, j’ai la tête qui tourne. Alors que pourtant, j’ai travaillé en crèche et je m’occupais de sept enfants en même temps. Là, un seul, je n’y arrive pas.”

“Juste une sensibilité bizarre, une sorte de gêne au niveau de la langue.”

“Un jour, je ne savais plus comment allumer mon téléphone. Un autre, j’étais incapable de me concentrer pour prendre un rendez-vous médical par téléphone, je ne parvenais pas à comprendre les horaires. Au bout du cinquième appel, j’ai laissé tomber.”

“J’entendais une sorte de refrain répétitif grésillant, même quand le contact de la voiture était coupé, ou des sortes de cliquetis informatiques quand il n’y avait pourtant pas de bruit. J’ai aussi entendu de la musique venant de chez ma voisine alors qu’il n’y avait personne. Et quand je changeais de position, j’entendais des bruits d’oiseau.”

“Je souffrais d’hyperacousie, de photophobie et j’avais systématiquement un goût métallique dans la bouche. À chaque crise, qui correspondait à des poussées inflammatoires, tous les symptômes revenaient.”

“Je me suis trompée sur la date d’anniversaire de mon fils, j’ai confondu l’eau chaude et l’eau froide, je suis incapable de passer les vitesses sur mon vélo alors que normalement, je suis un peu plus câblée que ça. On me dit que c’est dans ma tête. Pourtant, parfois j’ai l’impression d’avoir 80 ans.”

“J’oublie tous mes codes, je suis là sans être là. J’ai déjà passé la marche arrière au lieu de la première au volant. Je n’ai plus la maîtrise de mon corps. Plus rien n’est naturel.”

Un an après son apparition, on connaît encore très mal la Covid-19. On en découvre tous les jours de nouveaux symptômes et conséquences. La science neurologique mettra très longtemps à comprendre comment ce virus attaque le cerveau. En attendant, l’humanité va souffrir. Merci qui? Merci Xi Jinping!

Source: BFMTV

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici