C’est très drôle! Une nique au pied britannique à la diplomatie de l’Union européenne

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Le Royaume-Uni ne veut pas céder à la demande de l’Union européenne d’accorder un statut diplomatique plénier à l’ambassadeur de l’UE à Londres. Une polémique entre les partenaires récemment divorcés a éclaté au grand jour jeudi. Et Bruxelles s’énerve.

Le Royaume-Uni, membre de l’UE pendant 47 ans, a voté son départ en 2016 et a terminé son tortueux voyage hors de l’Union le 31 décembre, lorsque le Brexit est entré pleinement en vigueur.

Le ministère britannique des Affaires étrangères refuse d’accorder à l’ambassadeur de l’UE, Joao Vale de Almeida, et à son équipe le même statut diplomatique et les mêmes privilèges que ceux accordés aux ambassadeurs des autres pays, au motif que l’Union européenne n’est pas un État souverain.

La Commission européenne, l’organe exécutif de l’alliance des 27 pays européens, a déclaré que les 143 délégations de l’UE dans le monde s’étaient toutes vu accorder un statut équivalent à celui des missions diplomatiques des États, et le Royaume-Uni en était bien conscient.

L’octroi d’un traitement réciproque basé sur la Convention de Vienne au sujet de relations diplomatiques est une pratique courante entre partenaires égaux et nous sommes convaincus que nous pouvons régler cette question avec nos amis de Londres de manière satisfaisante“, a déclaré Peter Stano, porte-parole de la Commission pour les affaires étrangères.

Il a ajouté que lorsque le Royaume-Uni était encore membre de l’UE, il avait soutenu le statut diplomatique des délégations de l’Union.

Rien n’a changé depuis que le Royaume-Uni s’est retiré de l’Union européenne pour justifier un changement de position de la part du Royaume-Uni“, a-t-il déclaré.

Le ministère des Affaires étrangères à Londres a rétorqué que “le dialogue se poursuit avec l’UE sur les arrangements à long terme pour la délégation de l’UE au Royaume-Uni“.

Le Royaume-Uni est réticent à accorder un statut plénier aux diplomates de l’UE parce qu’il ne veut pas créer un précédent aux yeux des autres organisations internationales. Sur ce point, il semble avoir parfaitement raison, car il n’a pas envie de se retrouver avec des “ambassadeurs” de l’OMS, de l’Union africaine ou du Bureau international des poids et mesures

L’Union européenne a fait valoir qu’elle n’était pas une organisation internationale typique.

Elle s’est vu conférer des compétences substantielles par ses États membres, a le pouvoir d’adopter des législations contraignantes pour ses États membres, dispose de ses propres institutions décisionnelles et de son propre système de contrôle judiciaire, et a établi une monnaie commune“, a déclaré Peter Stano.

La prochaine fois qu’on nous dira que l’UE n’est pas un super-État, on saura quoi répondre.

Source: BBC

1 COMMENTAIRE

  1. Superbe !
    Cette histoire me plait beaucoup !
    Par les temps qui courent, on avait besoin d’une actualité plus agréable… Voilà c’est fait !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici