L’Iran applaudit l’arrivée de Biden à la Maison-Blanche et se réjouit du départ du “tyran” Trump

Le guide suprême de la République Islamique d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei/DR
Le guide suprême de la République Islamique d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei/DR

“L’ère d’un autre tyran arrive à son terme et aujourd’hui est le dernier jour de son règne affreux”, s’est félicité ce mercredi le dirigeant iranien Hassan Rohani en Conseil des ministres, ravi de l’arrivée de la gauche au pouvoir aux États-Unis, dont la faiblesse encourage l’Iran dans le développement de la bombe nucléaire.

“Tout au long de ses quatre années [Donald Trump] n’a porté d’autres fruits que ceux de l’injustice et de la corruption et [il] n’a apporté que des problèmes à son propre peuple et au reste du monde”, a prétendu Hassan Rohani. Cela ne vous rappelle rien? Oui, la gauche parle exactement comme le régime des mollahs, ce qui en dit long sur ce qu’elle est.

En 2018, Donald Trump a déchiré le désastreux accord pour le nucléaire iranien signé en 2015 par Barack Hussein Obama, et qui n’avait jamais été respecté par l’Iran. En effet, contrairement à ce qu’il avait toujours officiellement déclaré, l’Iran a avoué après le retrait américain avoir toujours poursuivi un programme nucléaire.

De plus, la République islamique a également caché des sites nucléaires secrets aux autorités de contrôle de l’AIEA, trahissant ainsi la malhonnêteté de l’Iran qui n’a pas tenu sa parole ni avant, ni pendant, ni après la signature de cet accord. Les islamistes se réjouissent ainsi du départ de Trump qui ne peut désormais plus les empêcher de nuire.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici