Dès son investiture, Biden déclare la guerre aux Américains et à tous les Blancs

Joe Biden / Photo: Wikimedia Commons
Joe Biden / Photo: Wikimedia Commons

Joe Biden n’a pas attendu, à la seconde où il est devenu président des Etats-Unis, l’ancien vice-président du désastreux Barack Hussein Obama n’a pas hésité à faire une déclaration de guerre à l’Amérique et l’Occident, alors que la gauche a déjà poussé le pays au bord de l’explosion. 

“On voit surgir aujourd’hui l’extrémisme politique, le suprémacisme blanc et le terrorisme intérieur”, a-t-il osé dans son discours d’investiture. “Nous devons les affronter et nous allons les vaincre”, a-t-il ainsi menacé tous ses opposants.

Car il convient de rappeler ce que Joe Biden et la gauche désigne sous le terme de “suprémacisme blanc”. De prime abord, le suprémacisme blanc évoque des groupuscules marginaux racistes comme le Ku Klux Klan, aux origines démocrates qui prônent la supériorité raciale des Blancs sur les autres races, avec la volonté de les opprimer.

Or en usant de ce terme, Joe Biden ne dénonce pas ces groupes, mais désigne simplement tous les Américains qui ne cultivent pas la haine des Blancs ni de l’Amérique, qui refusent de se mettre à genoux devant Black Lives Matter qui met les Etats-Unis à feu et à sang.

Sont ainsi dénoncés “suprémacistes” ceux qui défendent également la méritocratie, la justice, la légitime défense, la libre entreprise, la liberté d’expression, la raison, en synthèse: tout ceux qui défendent l’essence même de l’Amérique.

La gauche veut faire avaler le mensonge selon lequel, un Américain attaché à la Constitution américaine, serait comme s’il était membre du KKK. Un énorme bobard qui a lavé les cerveaux du monde occidental, pour qui l’égalité en droits est désormais synonyme de ségrégation raciale.

Ainsi, Biden a déclaré la guerre à quiconque ne déteste pas les Blancs et la civilisation occidentale, qui est le fruit de leur travail, de leur intelligence, et de leur courage. Contre la menace intérieure de la gauche désormais au pouvoir, tous ceux qui veulent sauver l’Occident seront sans doute contraints de se défendre.

Source: FL24

2 Commentaires

  1. Qu’il ce méfie , l’industrie de l’armement mondial fabrique de très bon fusil de tireur d’élite a long distance (3500m actuellement) , le temps que les forces de l’ordre arrivent sur place , le tireur est déjà parti loin.
    L’armée américaine forme de très redoutable tireur d’élite.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici