Une chrétienne de 12 ans violée et prisonnière d’un enclos à nettoyer des excréments durant cinq mois

Le Coran/Pixabay
Le Coran/Pixabay

Au Pakistan, une fillette chrétienne de 12 ans a été enlevée, puis violée et mariée de force à son bourreau, un musulman de 45 ans, comme cela se pratique beaucoup dans ce pays, où les chrétiens sont couramment victimes de ces pratiques barbares, dont sont souvent complices les autorités locales.

The Telegraph et l’ONG Aide à l’Église en détresse, révèle que la police, sollicitée à plusieurs reprises par la famille de la victime, a secouru au mois de décembre la fillette à Faisalabad. Elle était dans un état épouvantable, enchaînée depuis 5 mois dans un enclos, condamnée par son ravisseur au nettoyage des excréments des animaux de sa ferme.

L’Aide à l’Église en détresse indique qu’elle avait été enlevée le 12 juin dernier. Son père s’est indigné du comportement de certains policiers, auteurs selon lui de remarques anti-chrétiennes à l’égard de sa famille.

Il a également dénoncé un rapport médical réclamé par la justice pakistanaise qui affirme que la jeune fille est âgée de 17 ou 18 ans, alors que son certificat de naissance délivré par l’état civil ne laisse aucun doute sur ses 12 ans. Soit autant d’éléments qui témoignent de la complicité des autorités, comme dans l’affaire de Huma Younus.

Au Pakistan, où la peine de mort pour blasphème a été introduite dans le Code pénal en 1986, on déplore la mort de 307 chrétiens, en raison de leur foi, pour la seule année de 2020. La condamnation d’Asia Bibi, graciée sous la pression internationale et désormais réfugiée au Canada, reste un exemple fort de la persécution des chrétiens par l’islam.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici