Il vandalise une église avec des slogans Black Lives Matter, puis il tue un policier venu enquêter

Les slogans BLM / Photo: Capture d'écran YouTube
Les slogans BLM / Photo: Capture d'écran YouTube

Un officier de police de Toledo a été tué par balle lundi lors d’un affrontement avec un suspect armé, recherché pour avoir vandalisé une cathédrale, ont déclaré les autorités.

Le policier Brandon Stalker, qui assurait la sécurité du périmètre de la maison du suspect, a été touché après que l’homme fut sorti et eut ouvert le feu avec deux armes, a déclaré la police.

L’incident s’est produit vers 15h30, et est lié aux actes de vandalisme sur la cathédrale Notre-Dame du Rosaire, dans la ville de Toledo, dans l’Ohio. Les portes de ce monument historique ont été incendiées ce dimanche, et recouvertes par de nouveaux graffitis indiquant “Jésus est noir” et “Jésus noir”.

Ces slogans sont de plus en plus prisés au sein de la mouvance raciste anti-Blanc Black Lives Matter, véhiculés par les extrémistes marxistes qui infiltrent et animent le mouvement de protestation qui ravage les États-Unis depuis des mois.

Les policiers sont arrivés au domicile après avoir remarqué le suspect en train de fumer une cigarette à l’extérieur, car l’homme était recherché en vertu d’un mandat d’arrêt pour avoir vandalisé une cathédrale lundi dernier.

Des officiers se sont approchés du suspect quelques heures avant la fusillade meurtrière, afin d’enquêter sur son implication dans les actes de vandalisme. La police aurait établi un périmètre et fait appel à une équipe du SWAT et à un négociateur, pour tenter de le convaincre de sortir pendant des heures.

Le suspect a cependant réussi à fuir les lieux en brandissant une arme à feu et en s’enfermant dans une maison. L’équipe du SWAT et les négociateurs ont été appelés, mais après plusieurs heures de négociation sans résultats, l’équipe du SWAT a tiré des grenades de gaz dans la maison pour le forcer à sortir.

Le suspect est finalement sorti vers 18h30 avec deux armes de poing et a commencé à tirer. Le policier tué par balles n’était pas directement impliqué dans la confrontation lorsqu’il a été abattu, mais assurait le périmètre.

Le suspect, un nommé Christopher Harris, âgé de 27 ans, a également été touché par des coups de feu ; il est mort sur place.

Le défunt officier Brandon Stalker, âgé de 24 ans, était originaire de Toledo. “C’était un officier de police extraordinaire. Il a une fiancée et ils ont un très jeune enfant“, a déclaré le chef de la police de Toledo, George Kral, lors d’une conférence de presse lundi soir.

Source: WTVG/ Latin Times

Christianophobie: il casse une statue de Jésus car elle n’avait pas la couleur de peau assez foncée

2 Commentaires

  1. J’imagine le titre du NYT : “Des policiers Blancs de Toledo abattent un Noir qui sortait d’une cathédrale”

    Justice pour Christopher Harris! Black lives matter!

  2. J’ai passé une bonne partie de ma carrière à expliquer aux Lundas que Bakongo lives matter et vice-versa, aux Hutus que Tutsis lives matter et vice versa, aux Hémas que Lendus lives matter et vice-versa. Mais comme aux States, il y a 9 chances sur 10 sur la planète qu’un noir soit abattu par un autre noir, comme en Haïti ou dans les DOM-TOM. Donc, j’attends que les statistiques démontrent le contraire, pour faire amende honorable. Black lives matter s’adresse surtout à des noirs.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici