Il a rendu le monde plus sûr! Donald Trump fier de “ne pas avoir déclenché de nouvelle guerre”

Donald Trump / Photo: Flickr
Donald Trump / Photo: Flickr

“Nous avons redynamisé nos alliances et uni les nations du monde pour faire face à la Chine comme jamais auparavant”, a rappelé le président des Etats-Unis d’Amérique dans son dernier discours à la Maison Blanche. Une réalité factuelle devant laquelle la gauche enrage, tentant de nier les bienfaits de sa politique.

En effet, Donald Trump a su rendre le monde plus sûr et l’Occident plus fort, notamment en s’opposant courageusement à la menace de la Chine communiste, contrairement à son prédécesseur Barack Hussein Obama qui s’était couché devant Pékin, après s’être applaventri devant l’islam et la Russie avec son agression de Ukraine.

En seulement 4 ans, le président Trump a su rompre avec la faiblesse dans laquelle était plongée l’Amérique, sans la précipiter dans un nouveau bain de sang. “Je suis tout particulièrement fier d’être le premier président depuis des décennies à ne pas avoir déclenché de nouvelle guerre”, a déclaré le président américain.

Un autre fait qui rend fou furieux les “facts-checkers”, véritables caches-sexe de la gauche, qui osent nier ce fait incontestable, en prétextant qu’affirmer cette vérité serait “trompeur”. Or c’est la stricte vérité: Donald Trump n’a déclenché aucun nouveau conflit, il a même mis fin a des guerres et en empêché d’autres d’éclater.

Trump a ainsi calmé les ambitions de guerre nucléaire du dictateur fou de la Corée du Nord. Il a également fait signer des accords de paix historiques entre Israel et plusieurs pays musulmans.

Il a vaincu l’Etat islamique et éliminé son calife, tout en débarrassant également le monde d’un nuisible général iranien, dans un bras de fer dans lequel l’Iran s’est décrédibilisé. Donald Trump a réalisé tout cela, en ramenant les troupes d’Afghanistan dont il ne reste qu’une infime partie, et en soutenant les opérations de maintien de la paix dans le monde.

Une paix que Donald Trump aura gagné par la seule façon dont elle s’obtient: la force. Rappelant ainsi que l’Amérique appartient à l’Occident, par l’application de la locution latine: Si Vis Pacem Para Bellum. Si tu veux la paix prépare la guerre.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici