Voilà un homme! Le maire de Saint-Brieuc refuse le couvre-feu

Hervé Guihard
Le maire qui dit non.

“On va continuer à ouvrir les écoles, les crèches, les centres de loisirs, les centres d’accueil jusqu’aux horaires classiques. Parce que sinon, ce sont toujours les plus défavorisés qui trinquent.”

Et boum! Va te faire voir chez les bobos, le couvre-feu!

Hervé Guihard, le maire de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor, est un homme, un vrai. Il refuse la tyrannie sanitaire imposée par le gouvernement à ses administrés. Son métier est de défendre les Français, pas de ramper devant Macron, Castex et Véran.

La ville de Saint-Brieuc est très peu touchée par la Covid-19. Il précise donc, courageux mais raisonnable: “On n’est pas encore dans un territoire en crise. Si nous étions en crise, je n’aurais pas du tout cette réaction.”

Il permet donc “à toutes les familles de mieux s’organiser, de continuer à vivre un peu mieux, d’aller chercher leurs enfants un petit peu plus tard, d’en profiter pour faire leurs courses un peu plus tôt et d’aller dans les quelques commerces qui seront ouverts, et ça va les aider”.

Il explique que c’est l’absence de concertation et de souplesse de la part du clown Castex qui l’a convaincu de se dresser contre la dictature sanitaire. Il précise que même le Préfet local n’a pas été consulté. Quand l’État centralisateur va beaucoup trop loin, il faut lui résister à la base. C’est la seule solution.

Bien vu, Monsieur le maire. Espérons que vous allez faire école.

Source: FranceInfo

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici