En Seine-Saint-Denis, un “jeune” abattu d’une balle dans le cœur en pleine rue

Hier après-midi, un “jeune” de 23 ans, habitant une cité à forte population immigrée de Pierrefitte-sur-Seine, a été abattu de plusieurs balles, dont une en plein cœur, dans un quartier pavillonnaire de la commune. Son meurtrier, qui aurait été identifié, a pris la fuite et est activement recherché.

Dimanche 17 janvier, vers 14h, un “jeune” de 23 ans, originaire de la cité à forte population immigrée Jean Vilar à Pierrefitte-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis, venait de stationner dans une petite rue d’un quartier pavillonnaire de la commune.

Alors que le “jeune” descendait de sa voiture, une autre automobile est arrivée avec au moins un homme à bord. Cet individu a fait feu à plusieurs reprises sur le “jeune” qui s’est effondré au sol, atteint de deux balles, dont une en plein cœur.

Le tireur a ensuite pris la fuite tandis que les secours étaient appelés par des riverains. Malgré plusieurs tentatives de réanimation, la victime a été déclarée morte sur place dans l’après-midi et la police a bouclé le secteur.

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour meurtre en bande organisée et ce sont les hommes du service départemental de police judicaire (SDPJ 93) qui conduisent les investigations pour retrouver le tireur et ses éventuels complices.

Bien que la victime ne présente aucun antécédent judiciaire, la piste du règlement de comptes est fortement privilégiée par les enquêteurs et le tueur aurait même été identifié. Un “différend”, survenu précédemment, alors que le tireur était en prison, aurait opposé les deux hommes.

Sources : AFP/ Le Parisien

 

2 Commentaires

  1. Le “Jeune” se prénomme Mohamed*
    * le prénom a été changé pour reprendre la technique du journal Le Monde qui, eux, préfèrent utiliser “Vladimir”…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici