Selon Pierre Moscovici, la dette publique de la France supérieure à 100% du PIB s’installe pour de bon

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Selon l’ancien ministre socialiste et commissaire européen, recasé comme président de la Cour des comptes, Pierre Moscovici, la dette publique de la France dépassera 100% du produit intérieur brut pendant “au moins dix ans”.

La dette française était d’environ 120% du PIB fin 2020 alors que le gouvernement a claqué 86 milliards d’euros pour essayer de maintenir en vie le tissu économique du pays qu’il a lui-même contribué à tuer avec ses mesures de confinement à outrance.

Nous allons vivre pendant dix ans au moins avec une dette publique supérieure à 100% du PIB. Nous allons vivre pendant au moins cinq ans avec des déficits budgétaires supérieurs à 3% du PIB”, a déclaré Pierre Moscovici à l’antenne de Radio J.

En d’autres termes, pendant des années la dette de l’État français sera plus élevée que la richesse produite en France pendant toute une année. Autrement dit, pour la rembourser, il nous faudrait travailler pendant un an sans être payé. Ce n’est pas la première fois que la dette atteint des tel sommets de dangerosité sous Macron qui détient le record de cet endettement.

Et pour cause, il en a hérité de ses prédécesseurs, mais loin d’être capable d’inverser la tendance, il affiche un aveuglement et une indifférence qui met en péril les Français. En novembre dernier, il avait déclaré que le strict minimum de rigueur POUR ne pas avoir de déficit au-delà de 3% du PIB était “d’un autre siècle”.

En continuant la dépense publique, Macron nous condamne à en payer la facture au prix fort, car à la dette s’ajoute les intérêts.

Et si la mauvaise idée nous en prenait de ne pas vouloir la rembourser, nos économies partiraient en fumée, saisies directement sur nos comptes, parce que oui, quand Manu signe, c’est votre argent qu’il met en gage. Vous voilà prévenus!

Sources : Reuters/ Radio J

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici