Paradis devenu enfer! Alcoolisme, vols, violences… Les îles Canaries submergées par l’immigration

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Tout le monde en a marre de l’invasion migratoire qui a changé les îles paradisiaques en enfer. Les supermarchés rapportent que les immigrés clandestins “passent toute la journée à boire” et préviennent que cette réalité fait fuir les clients et les touristes.

Ces derniers jours, la maire de Mogán, Onalia Bueno, et les agents de la Guardia Civil de cette municipalité du sud de Gran Canaria ont dénoncé les nombreux incidents impliquant des immigrants illégaux que le gouvernement loge dans des hôtels et des appartements touristiques de la région.

Les 3200 immigrés que nous avons à Mogán génèrent des incidents plus importants que le million de touristes par an qui visitaient la municipalité“, a déclaré la maire de la ville. Selon elle, la majorité des altercations sont dues à l’état d’ébriété permanent des clandestins

Pour démontrer la grande quantité d’alcool qu’ils consomment, la maire parle des commandes des supermarchés de la zone touristique: “Avant, ils commandaient quatre palettes de bière. Maintenant, ils ont dû quadrupler pour atteindre 15 palettes“.

Les gérants des supermarchés confirment ces informations. “Ils commencent à venir vers 11 heures du matin et ils passent toute la journée à boire“, a déclaré le gérant du SPAR à Porto Rico. “Ils achètent à la fois de la bière et du vin en tetrapack. Les choses plus chères, ils essaient de les voler“, dénonce Manuel, gérant d’un autre supermarché de la même chaîne dans le centre commercial Europa.

Les vols sont constants. “C’est notre pain quotidien: ils vont dans la cave et essaient de voler du whisky ou du rhum“, explique Diego. Ils sont tellement nombreux à entrer en même temps que le peu de personnel est débordé.

Les masques n’aident pas non plus, car il est difficile de reconnaître les voleurs et les surveiller à chaque fois qu’ils se présentent. “On nous conseille d’embaucher un agent de sécurité, mais dans l’état actuel des choses, ce n’est pas faisable. Nous ne pouvons pas payer un salaire de plus“, a déclaré le patron du SPAR de Porto Rico.

Les problèmes surviennent généralement l’après-midi, car après avoir bu toute la journée, ils deviennent très violents. En fait, ils ont déjà eu plusieurs altercations, car avec les femmes, ils s’enhardissent“, rapporte Diego.

Les voisins sont “effrayés et inquiets” et cela affecte aussi les commerçants, car la clientèle régulière a considérablement diminué: “Certains continuent à venir en raison de la proximité, mais beaucoup préfèrent acheter dans d’autres endroits où ils savent qu’ils ne craindront pas autant pour leur sécurité.

L’immigration sauvage affecte aussi le tourisme. De nombreux résidents sont des étrangers qui alertent leurs proches sur ce qui se passe à Gran Canaria. “Ils ne sont pas aveugles et ils le disent à leurs familles et à leurs amis, et cette année, les touristes vont réfléchir à deux fois avant de venir“.

Onalia Bueno, la maire de Mogán, parle de l’ampleur de l’impact de l’invasion sur l’image et donc sur l’économie de la Grande Canarie: “Avant, la première chose que les touristes demandaient était s’ils pourraient avoir Internet, maintenant ils demandent s’il y a des immigrés dans la région“.

Aux incidents dans les supermarchés s’ajoutent des bagarres dans les hôtels où ils séjournent. Lundi dernier, 150 personnes ont attaqué la police, lançant des pierres, des meubles, des parapluies et même les grilles en céramique des locaux depuis les fenêtres et les balcons.

Après cet épisode, les syndicats de la police ont exigé — et péniblement obtenu — l’envoi à Mogán des Groupes de réserve et de sécurité anti-émeutes, l’équivalent de nos CRS.

Avec plus de 23 000 immigrés illégaux sur plus de 700 embarcations, l’année 2020 a été une année record pour les îles Canaries, la nouvelle porte d’entrée en Europe de l’immigration illégale.

Source: Libertad Digital

Aux Canaries, les frais d’hôtel pour les clandestins montent à 300 000 euros par jour

3 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici