Pfizer réduit la production de vaccins anti-Covid-19 pour l’Union européenne

Image d'illustration / Photo: Adobe Stock
Image d'illustration / Photo: Adobe Stock

Les États membres de l’Union européenne sont inquiets: Pfizer a annoncé hier un ralentissement de la production et des livraisons de ses vaccins contre la Covid-19, le temps de modifier le processus… pour l’accélérer ensuite.

Cette situation est inacceptable. Non seulement elle a un impact sur les calendriers de vaccination prévus, mais elle affecte également la crédibilité du processus de vaccination“, tonnent les ministres de la Santé  de Suède, du Danemark, de Finlande, de Lituanie, de Lettonie et d’Estonie, dans un courrier adressé à la Commission européenne.

Dans un premier temps, Pfizer a assuré que les livraisons se déroulaient “selon le calendrier convenu“. Depuis, le laboratoire a reconnu que sa décision aurait “un impact temporaire” sur les expéditions jusqu’au début du mois de février.

Raison officielle: les modifications apportées aux processus de fabrication “pour stimuler la production“. Mais il a promis que les modifications du processus de fabrication “entraîneraient une augmentation significative des doses fin février et mars“.

La Norvège et la Lituanie avaient déjà annoncé que la société réduisait ses approvisionnements en Europe. la Lituanie dit avoir été informée cette semaine que ses livraisons seraient réduites de moitié jusqu’à la mi-février.

L’Italie a reçu des quantités inférieures à son attente début janvier mais le problème semble en passe d’être réglé. La Belgique a déjà dit s’attendre à ne recevoir en janvier que la moitié environ des quantités de vaccin Pfizer-BioNTech prévues, en raison d’un problème logistique.

L’Allemagne, premier acheteur européen du vaccin, a jugé la décision surprenante et regrettable. Mais la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a indiqué que Pfizer lui avait assuré que les livraisons prévues au premier trimestre ne seraient pas retardées.

Ni la société ni l’UE n’ont précisé le nombre de doses attendues d’ici à la fin mars.

Source: L’Indépendant

L’Union européenne a commandé pour 4,65 milliards d’euros de vaccins à Pfizer

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici