À Riom, des profs menacés de mort, un lycéen mis en examen

Image d'illustration / Photo: Istockphoto
Image d'illustration / Photo: Istockphoto

À Riom, dans le Puy-de-Dome, le lycée Pierre-Joël-Bonté a été fermé lundi dernier pour cause d’”insultes et de menaces de mort” reçues par des enseignants et conseillers pédagogiques sur l’ENT (Espace de Travail Numérique), un outil internet servant aux établissements à communiquer avec les familles de leurs élèves.

Une information judiciaire a été ouverte pour “menaces et actes d’intimidation sur personne en charge d’une mission de service public” et cinq lycéens ont été placés en garde à vue depuis le début de l’affaire.

Envoyés la semaine dernière, les premiers messages étaient “à caractère pornographique” mais les suivants comportaient des “menaces de violences, de viol et de mort“, dont un accompagné en pièce jointe d’une image en lien avec le djihadisme.

Selon le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Éric Maillaud, l’auteur du dernier message disait “vouloir venir armé dans l’établissement pour y commettre un “carnage”. Le parquet a requis le placement sous contrôle judiciaire de l’adolescent arrêté, “si possible hors département“.

Le lycée Pierre-Joël-Bonté avait été fermé lundi dernier, et devait initialement rouvrir jeudi, mais de nouvelles menaces ont été reçues mardi soir par des enseignants, ce qui a repoussé sa réouverture à lundi prochain. Une cellule psychologique a été mise en place dans l’établissement.

L’adolescent désormais mis en examen “n’a sûrement pas agi seul mais pour l’instant on ne connaît pas ses complices“, a conclu le procureur.

Source: Dernières Nouvelles d’Alsace

1 COMMENTAIRE

  1. Ce texte a tellement peur d’identifier les coupables qu’on ne sais pas si les menaces venaient de pro ou d’anti islamiste. Autant ne rien écrire et se cacher les yeux.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici