Zuckerberg transpire de dingue! Devant l’exil de millions d’utilisateurs, WhatsApp temporise

Mark Zuckerberg/DR
Mark Zuckerberg/DR

Ce vendredi, WhatsApp a annoncé repousser de trois mois le changement de ses conditions d’utilisation devant la fuite massive de ses utilisateurs qui se précipitent vers la concurrence devant la crainte du partage des données personnelles avec sa maison mère Facebook.

“Nous retardons désormais la date à laquelle les utilisateurs devront relire et accepter les conditions”, a indiqué l’entreprise dans un article de blog. Les modifications, qui devaient entrer en vigueur le 8 février, ne seront plus effectives qu’à partir du 15 mai.

WhatsApp, racheté par Facebook en 2014, avait construit sa réputation notamment sur la protection des données. La mise à jour a provoqué un véritable scandale, à l’image de la réaction de l’homme le plus riche du monde, Elon Musk, qui a appelé à quitter la messagerie détenue par Zuckerberg, en twittant: “Utilisez Signal”.

Malgré la tentative de WhatsApp, les messageries sécurisées Signal et Telegram battent des records d’inscription depuis jeudi dernier, à tel point que l’afflux de nouvelles connexions a provoqué certains problèmes techniques entre jeudi et vendredi.

Signal et Telegram figurent ainsi en tête des téléchargements d’applications gratuites sur les plateformes Apple Store et Google Play dans plusieurs pays. Pour mieux conquérir ses nouveaux utilisateurs, Signal a même publié un guide pour les aider à importer facilement leurs conversations de groupes depuis une autre application de messagerie.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici