C’est fini pour Zuckerberg! La Pologne va garantir la liberté d’expression sur les réseaux sociaux

Mark Zuckerberg/DR
Mark Zuckerberg/DR

Ce vendredi, le gouvernement polonais a annoncé un projet de loi pour pouvoir empêcher les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter de devenir Big Brother 2.0, et d’effacer des contenus et fermer des comptes. Ces sanctions ne pourront s’appliquer que si les publications violent la loi polonaise.

La loi prévoit la création d’un “conseil de la liberté d’expression” comprenant cinq membres pour examiner les plaintes d’utilisateurs des réseaux sociaux dont les comptes ont été fermés ou les contenus censurés. “La loi fournira des outils pour garantir les libertés fondamentales des citoyens polonais sur internet”, a assuré le ministre de la Justice.

La nouvelle loi prévue pour janvier 2022, exigera de ces géants de la censure qu’ils “respectent la loi polonaise” alors qu’“aujourd’hui les réseaux sociaux décident seuls quel contenu est censuré”, a-t-il ajouté. Les membres du conseil, qui ne pourront être des hommes politiques, seront nommés par le Parlement pour six ans.

“Le conseil protégera le droit constitutionnel à la liberté d’expression sur tous les réseaux sociaux opérant en Pologne”, a affirmé le ministre qui honore ainsi la promesse du Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, qui s’est insurgé contre la censure du Président Donald Trump et annoncé sa volonté de protéger la liberté d’expression sur Internet.

Source: AFP

4 Commentaires

  1. Que les Polonais interdisent directement ce type de réseau social qui n’est en fin de compte qu’une machine a récolter les données personnels pour les revendre au plus offrant, une machine a censure du politiquement correct communiste.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici