À Amiens, un clandestin algérien attaque un commissariat au couteau en criant “Allah Akbar”

Le Coran/Pixabay
Le Coran/Pixabay

Hier après-midi, un clandestin algérien de 44 ans s’est rué à l’assaut d’un commissariat de police d’Amiens, couteau à la main et en criant “Allah Akbar”! Un policier a été blessé et l’immigré a été maîtrisé et interpellé. Même si le caractère islamiste de l’attaque ne fait guère de doute, une expertise psychiatrique du mis en cause a bien évidemment été demandée par la justice.

Mercredi 13 janvier, vers 15h30, un ressortissant algérien de 44 ans, sous le coup d’un arrêté d’expulsion, a sonné à la porte du commissariat situé rue des Otages, à Amiens, dans la Somme.

Alors qu’un policier lui ouvrait, l’individu s’est jeté sur lui en brandissant un couteau et en criant “Allah Akbar”, essayant de le poignarder.

Le policier a réussi à esquiver la charge et n’a été que légèrement blessé. Grâce au renfort d’autres agents, le musulman a été maîtrisé avant qu’un drame ait pu se produire.

L’homme a été placé en garde à vue et n’était apparemment pas sous l’influence d’alcool ou de drogue. Un enquête a été ouverte par le parquet d’Amiens.

L’individu, hébergé dans un foyer, était sur le sol français depuis 2005 mais avait dû y séjourner précédemment puisqu’il avait été condamné pour une série de vols commis en région parisienne en 2000.

D’après les premiers éléments de l’enquête, volontairement divulgués à la presse, l’homme ne serait pas connu des services de renseignement et ne serait pas l’objet d’une “radicalisation religieuse”.

Comme c’est souvent le cas lorsqu’un musulman attaque gratuitement autrui avec un couteau au cri de “Allah Akbar”, la justice a demandé une expertise psychiatrique du suspect qui va bien évidement nous être présenté comme un “déséquilibré”.

Sources : RTL/ France Bleu/ France 3 Hauts-de-France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici