Un clandestin algérien agresse violemment et dépouille un riverain chez lui en pleine journée!

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Lundi dernier, un clandestin algérien de 21 ans était jugé par le tribunal correctionnel de Versailles pour avoir violemment agressé et dépouillé de ses biens un habitant des Clayes-sous-Bois, à son domicile, le lundi précédent. La victime s’était vue attribuer trente jours d’arrêt maladie! L’immigré a été condamné à 5 ans de prison et une interdiction de territoire.

Lundi 11 janvier, un ressortissant algérien de 21 ans, en situation irrégulière, était jugé par le tribunal correctionnel de Versailles pour avoir agressé un habitant des Clayes-sous-Bois à son domicile et l’avoir dépouillé de ses biens.

Les faits remontent au lundi précédent, le 4 janvier. Ce jour-là, vers 10h00, un habitant de la commune des Clayes-sous-Bois avait eu la surprise de se retrouver nez à nez chez lui avec un “jeune” qui l’avait immédiatement agressé.

Après avoir tenté de le frapper à la tête avec une guitare électrique qui se trouvait dans la maison, son agresseur l’avait saisi à la gorge et lui avait placé un couteau dessous en le menaçant de mort, tout en l’étranglant, pendant plusieurs minutes.

Sa victime “attendrie”, le malfaiteurs l’avait ensuite enfermée dans les toilettes du pavillon puis avait fait main basse sur de nombreux biens de valeurs, ordinateurs portables, tablettes, argent et bijoux, avant de prendre la fuite.

Après s’être finalement libéré, l’homme agressé a réussi à prévenir sa femme qui a contacté la police et les secours. Fortement traumatisée par la violence de son calvaire, la victime s’est vu délivrer 30 jours d’arrêt maladie par un médecin.

Une enquête de police avait alors été diligentée par le parquet de Versailles et le malfaiteur, un clandestin algérien de 21 ans, résidant dans un foyer pour “migrants” de la région, avait été interpellé alors qu’il tentait de revendre les objets volés à la gare de Saint-Cyr-L’Ecole.

Jugé donc ce lundi par le tribunal correctionnel de Versailles, l’immigré dont le casier était vierge mais qui était déjà connu par la police pour des agressions similaires, notamment dans la région de Marseille, a été condamné à cinq ans de prison ferme et une interdiction de territoire Français.

Source: 78 Actu

 

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici