Le vaccin chinois est tout pourri: il marche une fois sur deux

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

L’efficacité du vaccin chinois CoronaVac n’est que de 50,4% selon les essais de dernière phase qui se déroulent au Brésil, ce qui est bien inférieur aux prévisions antérieures et à peine suffisant pour obtenir l’approbation réglementaire.

Les nouvelles données, rapportées par les chercheurs mardi, sont un coup dur pour le Brésil, qui doit faire face à une deuxième vague de la pandémie.

Le vaccin de Sinovac, fabriqué à Pékin, n’est que l’un des deux vaccins qui ont été approuvés pour des essais par les autorités brésiliennes, a indiqué un quotidien d’information.

La semaine dernière, des chercheurs brésiliens ont fêté les résultats montrant un taux d’efficacité beaucoup plus élevé, de 78% contre les cas “légers à graves” de la Covid-19, mais ils n’ont pas révélé qu’un groupe de personnes avait reçu le vaccin et avait quand même développé des infections “très légères”.

Les dernières données incluent ce groupe, selon Richard Palacios, directeur médical de la recherche clinique au centre biomédical Butantan de Sao Paulo.

Les représentants du gouvernement ont insisté sur le fait que ces données restaient une bonne nouvelle, car aucun des volontaires n’a dû être hospitalisé. Ainsi, même si le vaccin n’est efficace que dans un cas sur deux, les cas sont bénins et cela devrait aider à éviter de surcharger les hôpitaux.

C’est un vaccin qui va permettre de commencer à surmonter la pandémie“, a déclaré la microbiologiste Natalia Pasternak. “Nous avons un bon vaccin. Ce n’est pas le meilleur vaccin au monde. Pas le vaccin idéal“, a-t-elle déclaré.

Les responsables de Butantan ont également affirmé que la conception de l’étude brésilienne — qui s’est concentrée sur les travailleurs de la santé de première ligne et a utilisé des volontaires âgés — rendait impossible toute comparaison avec d’autres essais se déroulant à l’extérieur du pays.

Des chercheurs turcs ont découvert le mois dernier que le vaccin chinois était efficace à 91,25% et l’Indonésie vient d’accorder l’approbation d’urgence du vaccin lundi, alors que des données provisoires ont montré qu’il n’était efficace qu’à 65%.

Les vaccins de Pfizer et de Moderna, qui ont tous deux été approuvés en urgence aux États-Unis, se sont tous les deux révélés efficaces à 95% en phase 4.

Le programme national d’immunisation du Brésil mise sur le CoronaVac chinois, ainsi que sur la piqûre créée par l’université d’Oxford et AstraZeneca, pour un coût dix fois moins élevé que ses homologues de Pfizer et de Moderna.

Sources: AP/ Reuters/ Folha de Sao Paulo

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici