Non, c’est non! Un élu RN démolit la politique migratoire de Macron

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Macron é décidé d’envoyer en province les migrants qui envahissent, squattent et encombrent de manière de plus en plus dramatique la région parisienne.

Dans une longue tribune libre publiée par Causeur, Jean-Paul Garraud, député européen RN, mets les points sur les i et les poings dans les gueules.

“Afin de réduire la pression pesant sur l’Île-de-France et d’en finir avec les campements sauvages parisiens, l’exécutif veut saupoudrer les migrants dans nos régions plutôt que de les expulser. Les mesures ont été présentées dans le schéma national des demandeurs d’asile et d’intégration des réfugiés 2021-2023, dont le dessein principal est de “désengorger la région parisienne”, qui concentre à elle-seule 46% des demandes d’asile alors qu’elle ne disposerait que de 19% des capacités d’hébergement”, écrit Jean-Paul Garraud.

Il pose alors la bonne question, et apporte la bonne réponse. “Nos régions doivent-elles payer pour les folies de la municipalité parisienne? Non. Nos régions n’ont pas vocation à devenir les sous-traitants des no borders franciliens ou les exécutants des délires immigrationnistes de France Terre d’Asile qui semble avoir la main sur le gouvernement.”

Ensuite, Jean-Paul Garraud décrit la réalité, et elle est fort laide.

“On a ainsi assisté à des scènes surréalistes durant lesquelles des milliers de clandestins réclamaient leur régularisation, alors que dans le même temps restaurants et commerces étaient fermés pour raisons sanitaires! Quant aux migrants de fraîche et de longue date, ils se sont tristement signalés dans la rubrique des faits divers ces derniers mois, que ce soit le terroriste tchétchène qui a décapité le professeur Samuel Paty ou le Pakistanais qui a cherché à reproduire les attentats de 2015 à Charlie Hebdo. Et encore, ne s’agit-il là que de la face émergée de l’iceberg d’une immigration ruineuse pour le budget de l’État, incontrôlée et aux conséquences sécuritaires, culturelles et sociales sans précédent.”

Jean-Paul Garraud conclut: “Le gouvernement a donc tout faux dans son appréhension du problème. Ce n’est pas aux régions de prendre en charge le surplus francilien: c’est à la France de mettre en place une politique dissuasive et une politique d’expulsions conséquente à même de réduire une pression migratoire subie depuis trop longtemps. Ouvrons les yeux.”

Hélas, Macron et Castex se sont fait coudre les paupières par l’idéologie.

Source: Causeur

1 COMMENTAIRE

  1. Cette immigration est essentiellement musulmane. Ce gouvernement laisse entrer sur notre territoire ceux qui nous assassineront plus tard. Pour notre sécurité il faut les renvoyer dans leur pays d’origine au plus vite, c’est une question de survie pour nous!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici