Arrestation de “Turbo”, le Scarface franco-marocain

Scarface
Capture d'écran / Youtube

On l’appelait “Turbo” parce qu’il avait fait ses classes sur le marché à hauts risques du go-fast, ces courses-poursuites entre trafiquants de drogue et policiers sur les autoroutes de France. Il vient enfin d’être arrêté.

Reda Abakrim, un des plus gros trafiquants de cannabis d’Ile-de-France, a été arrêté fin décembre au Maroc, après avoir été repéré à Dubaï et avoir échappé de justesse à son arrestation. Mais pas pour longtemps.

Il était une cible prioritaire de l’Office français de lutte contre les trafics de stupéfiants. Reda Abakrim était en fuite depuis 13 ans et recherché pour l’assassinat, d’une balle dans la tête, dans une cité de Poissy, de Brahim Hajaji, un autre dealer. Dans cette affaire, il avait été condamné, en son absence, à 21 ans de prison par la Cour d’Assises de Versailles.

Fin décembre, les enquêteurs français l’avaient localisé à Dubaï. Mais Reda Abakrim leur avait échappé en sautant dans un avion pour le Maroc. Game over! À son arrivée à l’aéroport de Casablanca, il a été interpellé par la police marocaine, avertie par la police française.

À 38 ans, Reda Abakrim est considéré par les enquêteurs comme l’un des exportateurs de cannabis du Maroc vers la France les plus puissants. Après avoir grandi à Poissy, il s’était lancé dans le go-fast, système d’acheminement de la drogue dans des voitures ultra-rapides entre l’Espagne et la France. D’où son prénom: “Turbo”.

De nationalité marocaine, Reda Abakrim est maintenant incarcéré au Maroc pour usage de faux passeport. La France attend son extradition pour pouvoir le juger.

Source: BFMTV

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici