Un grand penseur français dit l’horrible vérité sur les mensonges de Xi Jinping

Xi et Mélenchon
Image d'illustration / Facebook

Professeur renommé d’histoire et de philosophie, Pierre Rigoulot est un des esprits français les plus intéressants de notre temps. Dans un long article pour Le Figaro, il explique pourquoi la Chine communiste ment en permanence au sujet de la Covid-19.

Pourquoi Xi a-t-il menti, dès les premières heures de l’épidémie et sans arrêt depuis, au sujet de la Covid-19, au point de plonger le monde entier dans une crise effroyable? Et pourquoi ment-il sans arrêt sur tous les autres sujets, sur l’espionnage, sur l’économie, sur l’écologie?

Parce qu’il aime ça? Non. Parce que cela sert ses intérêts? Oui, mais pas seulement. La vraie réponse est: parce qu’il est communiste. Un communiste ne peut pas cesser de mentir. Même pas en rêve! Parce qu’il est communiste, il se condamne à haïr la vérité et à la détruire.

Démonstration par Pierre Rigoulot en trois points.

“Première observation: nous sommes, avec le communisme, dans un système où la seule source de vérité, c’est le Parti. Celui-ci chasse toute pensée dissidente, toute source de discours alternatif ou correctif.”

En effet, aux yeux des communistes, tout ce qui n’est pas communiste est soit erreur soit mensonge.

“Deuxième observation: le Parti (et son leader, cela va de soi) se fait l’écho du marxisme-léninisme, une doctrine qui se veut scientifique. Faut-il rappeler que Marx croyait avoir dégagé les lois de l’évolution humaine de la même manière que Darwin, auquel il dédicaça son Capital, avait trouvé les lois de l’évolution des espèces?”

C’est le point le plus important: l’idéologie communiste prétend dominer toutes les sciences, toutes les cultures, toutes les religions. Le Parti prétend absolument tout savoir sur absolument tous les sujets. Donc, il est le seul à avoir raison. Donc… ses adversaires doivent se taire. De gré ou de force.

“Dans de telles conditions, le droit, la vérité, la morale ne sont guère plus que des vapeurs. “Est moral”, aimait à répéter Lénine, “ce qui sert la Révolution”. Nulle valeur à respecter! Il suffit de faciliter l’évolution inéluctable vers le communisme. Le Parti balaye simplement les obstacles humains, institutionnels et culturels. Les balles dans la nuque, les prisons et les camps sont là pour ça.”

Et ainsi commence la spirale de sauvagerie communiste qui a fait 100 millions de morts au XXe siècle, et ce massacre est loin d’être terminé.

“Troisième observation: ce mouvement vers le communisme a besoin de la violence. C’est le b-a-ba du Manifeste communiste. Mais il ne faut pas trop inquiéter les “masses” ingénues qui espèrent la réalisation d’un monde meilleur: il faut masquer cette violence habituelle, normale, souhaitable, pour ne pas contredire les jolis discours sur le monde meilleur à venir.”

Le mensonge, ce n’est donc pas “juste des mots”, mais la clé des massacres, l’antichambre de l’horreur, la voie royale vers les fosses communes.

“Soljénitsyne l’avait bien compris:  il avait souligné que la violence trouve son refuge dans le mensonge, et que le mensonge trouve son soutien dans la violence. Tout homme qui choisit la violence comme moyen doit inexorablement choisir le mensonge comme règle.”

Voilà comment un communiste, même bien intentionné, est un menteur professionnel. Voilà pourquoi il y a un gardien de camp de concentration dans la tête chaque militant communiste.

Surtout dans la tête de Xi Jinping. Et surtout sur le sujet de la Covid-19. Et cela, FL24 a été le premier à vous le dire, comme le prouve de manière éclatante l’article ci-dessous, daté de mars 2020.

Pour voir clair, jour après jour, dans les intentions de la gauche française et mondiale, abonnez-vous gratuitement à FL24.

Sources: Le Figaro, Youtube

Xi Jinping et Covid-19: la plus grande fake news de tous les temps

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici