Premier effet Biden: l’immigration illégale explose. “Des chiffres de niveau de crise”

La colonne de clandestins/Twitter
La colonne de clandestins/Twitter

Le nombre de clandestins arrivant à la frontière entre les États-Unis et le Mexique a grimpé en flèche dans les mois qui ont suivi la victoire du président élu Joe Biden en 2020, a averti le chef de la garde frontalière sortant.

S’exprimant lors d’une conférence de presse mardi, Mark Morgan, commissaire en charge des douanes et de la protection des frontières, a averti que les arrivées à la frontière entre les États-Unis et le Mexique atteignaient de nouveaux sommets à la suite de l’élection de Joe Biden.

Nous voyons déjà les effets négatifs des changements de politique proposés“, a-t-il déclaré. “Les cartels et les passeurs de clandestins répandent l’idée que nos frontières seront ouvertes. Dans ce cas, ils ont raison. Ils ont raison – ce n’est pas seulement une idée“.

On pourrait affirmer,” a-t-il poursuivi, que les 74 000 arrivées de clandestins à la frontière sud en décembre représentent “des chiffres de niveau de crise“.

Il a poursuivi en reprochant à l’administration entrante ce qu’il a appelé sa “stratégie d’ouverture des frontières“.

Malgré la désapprobation du plan de Biden qui veut abandonner la politique anti-immigration de son prédécesseur, Mark Morgan a exprimé un certain espoir fondé sur des conversations entre son équipe et ses successeurs.

Nous espérons – comme l’a fait notre administration – qu’ils vont réellement écouter les experts sur le terrain, qu’ils vont regarder les faits, qu’ils vont regarder la réalité en face. Et qu’ils vont faire les ajustements nécessaires pour protéger notre pays“, a s’est exprimé le chef des gardes-frontières.

Morgan s’est également dit rassuré par la récente décision de Biden de ne pas lever immédiatement les restrictions d’asile du président Trump à la frontière mexicaine.

La promesse initiale de Biden de revenir immédiatement sur la politique d’immigration de Donald Trump dans les 100 premiers jours sera retardée afin d’éviter “2 millions de personnes à notre frontière“.

Source: AP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici