Les gauchistes appellent à tuer les partisans de Trump, puis jubilent après la mort d’une manifestante

Ashli Babbitt / Photo: Twitter
Ashli Babbitt / Photo: Twitter

Lors de la journée mouvementée qu’a connue Washington, une supportrice de Trump a été tuée par balles. Moins d’une heure avant qu’Ashli Babbitt ne soit abattue à bout portant dans l’enceinte du Capitole, un animateur de radio de gauche a demandé à la police de tirer sur les partisans de Trump. Plusieurs autres gauchistes se sont réjouis de cette mort.

Ashli Babbit a été abattue à bout portant d’une balle dans la poitrine par la police au cours de l’effraction dans le bâtiment du parlement américain. Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux montre le coup de feu fatal et la victime étendue au sol, ensanglantée.

En tout, quatre partisans de Trump ont été tués dans le chaos qui s’est produit hier, à Washington, en marge d’une manifestation pro-Trump contre la fraude électorale. Les autorités ont seulement révélé que les trois autres étaient morts d'”urgences médicales”.

Avant la fusillade, d’innombrables gauchistes s’excitaient sur Twitter pour demander à la police d’utiliser la force, y compris de tirer avec des armes à feu, pour disperser les partisans de Trump.

Shelagh Fogarty, animatrice sur la plus grande chaîne de radio britannique LBC, suivie par 88 000 personnes, a répondu à une vidéo montrant des partisans de Trump en train d’affronter la police en disant: “Tirez sur eux“.

Face aux critiques, Shelagh Fogarty a tweeté que ceux qu’elle désignait ainsi aux tirs étaient des “suprémacistes blancs“, comme si cela justifiait le fait de tirer sur eux, avant de déclarer finalement: “Je veux que personne ne soit abattu“, en contradiction avec son tweet initial.

Après que de nombreuses personnes se furent plaintes à la LBC, la station a déclaré qu’elle allait enquêter sur la prise de position de son animatrice.

Pendant ce temps, la page Facebook d’Ashli Babbitt a été envahie par des internautes gauchistes célébrant sa mort, alors que le géant des réseaux sociaux empêchait le  partage du contenu documentant l’incident fatal sauf les articles publiés par les grands médias mainstream.

De nombreux gauchistes ont également jubilé sur Twitter après la mort d’Ashli Babbitt. La plateforme, si prompte à censurer la moindre expression de droite, a laissé faire.

Ashli Babbit, qui a servi pendant 14 ans dans l’armée de l’air américaine et a effectué quatre tours de service, était mariée, avait un enfant et habitait près de San Diego.

La veille de sa mort, Ashli Babbit, très engagée dans le mouvement pro-Trump, a tweeté: “Rien ne nous arrêtera. Ils peuvent essayer et essayer et essayer mais l’orage est là et il va tomber sur Washington dans moins de 24 heures… de l’obscurité à la lumière.

Sources : Twitter/ NY Post/ The Sun

 

1 COMMENTAIRE

  1. L’action contre le capitole a été voulu , orchestré par les “démocrates” qui ont infiltré les républicains ,on fait en sorte que ce bâtiment ne soit pas protéger comme il le fut pour d’autres manif .
    Tout cela pour discrédité les républicains ; il est a craindre que des affrontements plus sévère ce fasse dans le futur , voir une sécession de certains état.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici