Elle s’enfuit! Agnès Buzyn obtient l’asile politique… à l’OMS

Agnès Buzyn Photo: Twitter
Agnès Buzyn Photo: Twitter

“Je vous confirme avoir rejoint le 4 janvier le cabinet du directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus”. C’est le message d’Agnès Buzyn, reçu aujourd’hui par l’AFP.

Elle est la ministre de la Santé qui a scandaleusement sous-estimé le danger du Coronavirus. Elle est la candidate à la Mairie de Paris qui s’est vautrée dans les grandes largeurs aux dernières municipales.

Elle est légitimement méprisée, quand elle n’est pas franchement détestée. Plus personne ne voulait d’elle… à part peut-être les juges, qui commençaient à s’intéresser d’un peu trop près à elle et à son mari, conseiller de Macron pour la lutte contre la pandémie et soupçonné de conflits d’intérêts.

Alors, avant de se retrouver avec des menottes aux poignets, elle s’enfuit et se réfugie dans les jupes en béton de Tédros, un valet de Xi Jinping, marxiste terroriste notoire, soupçonné de crimes contre l’humanité. Avec un garde du corps aussi lourdement armé, Agnès-la-Nulle ne craint plus rien.

Source: Le Figaro

8 Commentaires

  1. Après avoir fait mettre la chloroquine dans les produits dangereux alors que cela fait des années que ce médicament est utiliser sans problème (résultat ceux celles qui en ont besoin on des difficulté pour en avoir) ; Buzyn ce débine pour éviter de connaitre les cellule VIP de la prison de la santé , on vois le courage des politiques de ce pays qui ne veulent pas affronté leurs responsabilités en cas de COUAC.

  2. Et sa fait d’elle une politique in-condamnable ? ceci la met hors de portée des juges Français et étrangers il y a qu’a demander son extradition a L’OMS , et si eux ne veulent pas nous remettre cette ancienne ministre alors que la FRANCE aillent la cherchée elle n’est pas au dessus des loi , elle en a déjà bien assez fait comme ça , et c’est aussi pour ça qu’elle c’est enfuie car elle sait très bien ce qu’elle risque ?

  3. cette poufiasse il faut lui enlever la nationalité française , la vérité éclate elle était ministre en france mais travaillait en réalité pour l’ oms donc pour les multinationales du médicament

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici