Le réveil géopolitique de la Suède? Le seul pays de l’UE à dégager Huawei de son réseau 5G

Image d'illustration / Photo: Gettyimages
Image d'illustration / Photo: Gettyimages

Après le Royaume-Uni mi-juillet, la Suède est devenu le deuxième pays d’Europe et le premier de l’Union européenne à bannir le géant des télécoms chinois Huawei de la quasi-totalité de l’infrastructure nécessaire pour faire fonctionner son réseau 5G, la cinquième génération de l’internet mobile.

L’autorité télécom suédoise, PTS, a ainsi annoncé le 20 octobre interdire par mesure de sécurité nationale les nouveaux équipements des groupes chinois Huawei et ZTE de la 5G, devant la menace de l’espionnage massif qu’ils représentent. Les équipements déjà installés doivent eux être retirés d’ici au 1er janvier 2025.

Huawei sous contrôle du Parti communiste chinois a saisi la justice suédoise et Pékin a menacé que la décision de l’autorité pourrait avoir des “conséquences” pour les entreprises du pays scandinave en Chine, ce dont s’inquiète le numéro mondial derrière Huawei, le suédois Ericsson.

La Suède d’ordinaire apathique et naïve sur la scène internationale, semble se réveiller ces derniers temps concernant les menaces qui pèsent sur l’Europe. Les multiples actions hostiles de la Russie l’ont convaincu de se rapprocher de l’Otan, et le bannissement de Huawei montre que la Suède a pris la menace de l’espionnage chinois au sérieux, contrairement au reste de l’Europe qui reste dans la passivité et la complicité la plus coupable envers les forces du Tiers-monde.

Source: AFP

3 Commentaires

  1. Ils dégagent Huawei mais gardent les violeurs, pédophiles et meurtriers musulmans clandestins…Cherchez l’erreur. Huawei aurait moins fait de mal que leur immigration de paix et d’amour.
    Ils sont devenus fou ces Suédois.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici