En Seine-et-Marne, un commissariat attaqué au mortier d’artifice par une vingtaine de “jeunes”

Image d'illustration / Photo: Wikimedia Commons
Image d'illustration / Photo: Wikimedia Commons

Hier soir, le commissariat de police de Pontault-Combault a été la cible d’une violente attaque, à coups de mortiers d’artifice, lancée par une vingtaine de “jeunes” d’un quartier sensible de la commune. L’intervention de renforts a été nécessaire pour repousser les assaillants. Il n’y a pas eu de blessé.

Mercredi 30 décembre, vers 18h30, une vingtaine de “jeunes”, très probablement issus du quartier à forte population immigrée de l’Ocil, ont attaqué le commissariat de police de la commune de Pontault-Combault, en Seine-et-Marne.

Le bâtiment a en effet été visé par une importante série de tirs de mortiers d’artifice qui n’ont fait heureusement ni dégâts, ni victime. L’assaut s’est renouvelé une heure plus tard et d’importants renforts , venus notamment du commissariat de Noisiel, ont dû intervenir.

Les assaillants se sont alors repliés à pied en direction du quartier de l’Ocil où d’autres tirs de mortiers ont également été entendus. Malgré les tentatives des policiers pour les retrouver, aucun d’entre eux n’a pu être interpellé.

Bien qu’aucun fonctionnaire n’ait par chance été blessé et qu’aucun dégât matériel n’était visible sur le bâtiment, cette attaque a soulevé l’indignation de certains syndicats de police déplorant l’impunité dont semble jouir les auteurs de telles agressions.

On ne connaît pas les suites que le parquet de Meaux compte donner à cette affaire qui annonce un réveillon du 31 très certainement “animé” pour les policiers de cette commune comme pour leurs collègues amenés à intervenir dans les autres quartiers islamisés de notre pays.

Sources : Le Parisien/ BFM TV/ La république de Seine-et-Marne

 

2 Commentaires

  1. A force de faire ces équipes de jeunes qui foute le Bordel a longueur de temps , car il faut bien se le dire se sont vraiment des équipes habituel celles qui font ça § Maintenant le gouvernement devrait commencer par responsabiliser les parents en premier lieu et que l’on viennent pas nous dire que les parents n’ont plus d’autorité avec leurs gamins ou qu’ils en ont peur de leurs gosses , car jusque là si ces parents ne savent pas gérés plus de un ou deux gamins alors qu’ils n’en fassent pas plus et puis il faut aussi en finir avec ces aides que l’on donne en fonction du nombre d’enfants ou de tel ou tel autre raisons , j’ais quand même du mal a comprendre qu’après 22 heures certains enfants soit toujours dehors sans que leurs parents saches avec qui ils sont et ce qu’ils y font !
    De plus lorsque ces gamins se font alpagué par la police que se soit les parents qui viennent les reprendre au commissariat , avec un avertissement si il se font reprendre une nouvelle fois que les parents risque une amende et au cas échéant un risque de peine de prison , la loi se doit d’être respecter point barre !
    Car comment faisait nos parents il y a 30 ou 40 ans en arrière , nos parents n’avait pas toutes les aides qu’on certains parent aujourd’hui et en plus bien qu’ils allaient au boulot ils devaient après leurs journée s’occuper de nous et ils le faisait il y avait plus de respect de la police et gendarmerie , et les parents nous m’étaient un raclé en prime , et d’une on en est pas mort et de deux sa nous a appris a pas faire de conneries et aller a l’école

    • @iuncker-je
      Le législateur doit baisser l’âge de la majorité pénale de 18 a 15ans afin de faire comprendre que maintenant c’est la prison direct.
      En même temps baisse des allocations, obligation de rembourser les dommages fait aux forces de l’ordre.
      Faire le ménage dans la justice de ce pays trop laxiste envers les fauteurs de troubles.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici