Barbecue marseillais: deux personnes retrouvées exécutées et carbonisées dans une voiture

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Hier, aux aurores, le corps carbonisé de deux personnes non identifiées a été retrouvé dans une voiture incendiée, sur une aire technique de l’autoroute A55, sur la commune des Pennes-Mirabeau, à côté de Marseille. La technique employée pour ce crime, dite du “barbecue”, porte la marque du grand banditisme local.

Une patrouille de CRS a fait une bien macabre découverte, mardi 29 décembre, vers 4h30, sur une bretelle d’accès technique de l’autoroute A55, située sur la commune des Pennes-Mirabeau, au nord de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône.

En effet, les policiers ont découvert une voiture Audi A4 entrain de finir de brûler. Deux corps entièrement calcinés se trouvaient à l’intérieur, l’un dans le coffre et l’autre à l’avant, sur le siège passager.

Ayant initialement ouvert une enquête, le parquet d’Aix-en-Provence s’est dessaisi au profit de la Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Marseille eu égard au mode opératoire employé dans cette affaire.

Bien que les victimes n’aient pas encore été identifiées et que l’on ne sache pas avec certitude si elles ont été tuées par balles, la technique employée pour le crime, dite du “barbecue marseillais” incite à orienter l’enquête vers le règlement de comptes entre membres du grand banditisme local.

En effet, depuis plus d’une dizaine d’années, les malfrats de la région ont pris l’habitude, pour régler certains différents commerciaux, d’abattre leur rivaux puis de les carboniser dans un véhicule afin de marquer les esprits et d’effacer un maximum d’indices.

Sources : La Provence/ France Info/ Le Parisien

 

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici