Quatre médecins et leur chauffeur tués dans l’explosion de leur voiture à Kaboul

Attentat à Kaboul / Photo: Twitter
Attentat à Kaboul / Photo: Twitter

Une bombe de bord de route a explosé sous un véhicule dans la capitale afghane de Kaboul mardi, tuant au moins cinq personnes, dont trois médecins, a déclaré la police.

Les médecins travaillaient à la prison de Puli Charkhi, le principal pénitencier de Kaboul, et ont été tués alors qu’ils se rendaient à leur travail dans le quartier de Doghabad.

Il n’a pas été possible de savoir immédiatement si les médecins étaient visés par l’attaque. Leur voiture, une berline blanche, ne semblait porter aucune marque distinctive. Le véhicule a été presque entièrement détruit dans l’explosion.

Le porte-parole du chef de la police de Kaboul, a déclaré que deux autres personnes ont été blessées dans l’attaque.

Le porte-parole du bureau de l’administration pénitentiaire a déclaré que quatre membres du personnel de la prison ont été tués dans l’explosion, y compris les trois médecins et leur chauffeur. Il a déclaré que parmi les personnes tuées se trouvait le directeur sanitaire de la prison. Un autre médecin était dans un état grave.

L’identité de la cinquième personne tuée n’a pas été révélée.

Personne n’a pour le moment revendiqué l’attentat, qui a endommagé les bâtiments et les magasins voisins.

L’État islamique a revendiqué la responsabilité de multiples attaques dans la capitale de Kaboul au cours des derniers mois, notamment contre des établissements d’enseignement qui ont tué 50 personnes, pour la plupart des étudiants.

L’État islamique a également revendiqué les attaques à la roquette de samedi sur la principale base américaine en Afghanistan.

Dans d’autres violences, tard dans la journée de lundi, les insurgés talibans ont lancé des attaques contre les points de contrôle de sécurité afghans dans le nord de la province de Baghlan, tuant deux agents de sécurité et en blessant deux autres.

Quatre talibans ont également été tués et deux autres ont été blessés au cours de l’accrochage.

Lundi également, dans le nord de la province de Faryab, au moins deux agents de sécurité ont été tués et cinq autres blessés lorsque des talibans ont fait exploser un véhicule rempli d’explosifs dans un marché.

Dimanche, au moins neuf personnes ont été tuées et une vingtaine d’autres, dont un membre du parlement, ont été blessées à Kaboul lorsque le convoi du député Khan Mohammad Wardak, blessé lors de l’attaque, a été la cible d’une voiture piégée.

La violence en Afghanistan s’est intensifiée alors même que les négociateurs des talibans et du gouvernement afghan tiennent des discussions au Qatar, essayant d’élaborer un accord de paix qui pourrait mettre fin à des décennies de guerre.

En même temps, les talibans ont mené des combats acharnées contre l’État islamique, en particulier dans l’est de l’Afghanistan.

Source: AP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici