Chez les ayatollahs, Angelina Jolie zombie prend 10 ans de prison

Sahar Tabar / Photo: Instagram
Sahar Tabar / Photo: Instagram

Une star d’Instagram, qui a fait ressembler son visage à celui d’une Angelina Jolie en version zombie à coups de maquillage et de Photoshop, a été condamnée à une peine de dix ans de prison en Iran, un an après avoir été arrêtée pour ses activités sur les réseaux sociaux.

Sahar Tabar, âgée de 19 ans, dont le vrai nom est Fatemeh Khishvand, a gagné près de 500 000 fans sur les réseaux sociaux après avoir publié des images de son visage sinistrement décharné.

Son avocat a confirmé que sa cliente a été condamnée à 10 ans de prison ces derniers jours. Elle a été accusée de corruption de la jeunesse et de manque de respect pour la République islamique.

Elle a également été accusée de blasphème et d’incitation à la violence lors de son arrestation en octobre 2019, en même temps que trois autres influenceurs d’Instagram. Elle a ensuite été innocentée de ces accusations. La télévision publique iranienne a diffusé ses aveux à la fin du mois d’octobre de l’année dernière.

Ses avocats ont tenté de la faire libérer en avril après qu’elle a eu contracté le coronavirus chinois en prison. Son compte Instagram a été désactivé.

Sa blague l’a conduite en prison“, a tweeté la journaliste et activiste iranienne Masih Alinejad. “Sa mère pleure tous les jours pour que sa fille innocente soit libérée.”

Les dossiers médicaux ont montré qu’elle souffrait d’une maladie mentale, avec des antécédents de visites dans des hôpitaux psychiatriques, ce qui rend sa longue peine d’autant moins compréhensible.

Masih Alinejad a même fait appel à Angelina Jolie, demandant à l’actrice, qui se pose aussi comme une activiste humanitaire, d’aider Tabar. “La République islamique a un passé de tourment pour les femmes. Nous devons être unies contre cet apartheid des sexes“.

Sources : Daily Mail, Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici