VIDEO. Violence islamiste. Des obus de mortier ont frappé la capitale afghane et son aéroport

L'attentat à Kaboul / Photo: Twitter
L'attentat à Kaboul / Photo: Twitter

Samedi, une pluie d’obus de mortier a frappé la capitale afghane tôt le matin, tuant au moins un civil et en blessant un deuxième, a déclaré un porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Trois obus ont touché l’enceinte de l’aéroport international Hamid Karzai de Kaboul, endommageant légèrement un avion de Kam Air. Kam Air, qui assure des vols intérieurs et internationaux, était la première compagnie aérienne privée d’Afghanistan, lancée en 2003.

Une fenêtre de l’un des avions stationnés à l’aéroport a été endommagée par un éclat d’obus qui a ricoché. Personne n’a été blessé. L’avion était vide.

Une dizaine d’obus ont été tirés depuis un véhicule garé à la limite nord de la capitale, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur. Plusieurs obus ont atterri dans des zones résidentielles de la ville.

Personne n’a revendiqué dans l’immédiat l’attaque dont la cible n’a pas été clairement identifiée. La branche de l’État islamique d’Afghanistan a mené des attaques similaires dans le passé, y compris le mois dernier où elle a revendiqué d’avoir tiré plus de deux douzaines d’obus de mortier qui ont tué huit civils et en ont blessé 31.

La branche de l’État islamique, connue sous le nom de l’État islamique de la province de Khorasan, a revendiqué une série d’attaques dévastatrices à Kaboul au cours des derniers mois, y compris sur des établissements d’enseignement qui ont tué au moins 50 personnes, la plupart des étudiants.

Dans une autre attaque cette semaine, la police a confirmé que deux soldats de l’armée nationale afghane ont été tués par des tireurs inconnus à Qala-e-Wazir, près de Kaboul, mardi soir.

Sources : AP/ Twitter/ TOLO

Le cerveau du carnage à la fac de Kaboul était un …étudiant de la charia

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici