Minneapolis enlève des millions de dollars à la police, alors que la criminalité explose

Des émeutiers brandissant le poing à Minneapolis/DR
Des émeutiers brandissant le poing à Minneapolis/DR

Sous pression des émeutes raciales qui ont mis les États-Unis à feu et à sang, la ville de Minneapolis a supprimé près de 8 millions de dollars pour le fonctionnement de sa police, privant ainsi de sécurité les populations les plus pauvres, qui sont les plus menacées par la criminalité qui a d’ailleurs explosé.

Prenant prétexte de la mort de George Floyd, le mouvement subversif Black Lives Matter et le reste de l’extrême gauche américaine avait exigé de couper les financements à la police, au cri de: “Defund the police”. Dernier rempart des honnêtes gens pour les protéger des barbares, la police est la cible à abattre pour ces militants de la criminalité.

En juin, le conseil municipal de Minneapolis avait carrément annoncé son intention de “démanteler” sa police pour “construire un nouveau modèle de sécurité publique”, mais finalement, une commission avait empêché que soit commise cette folie.

Minneapolis enregistrait fin octobre une explosion de fusillades et d’homicides, déjà au nombre de 65 depuis le début de l’année contre 49 pour tout en 2019, ce qui avait poussé le chef de la police à réclamer plus de moyens et pas le contraire.

La décision irresponsable de priver la police de ses ressources, aura mécaniquement des conséquences dramatiques sur les populations les plus pauvres, qui ne peuvent pas se payer le luxe d’habiter dans des quartiers sécurisés, notamment les Noirs qui sont victimes de la criminalité causée principalement par… des Noirs.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici