Un clandestin soudanais allume des incendies chaque fois qu’il est frustré

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Mohamed a 27 ans. Il est arrivé du Soudan en 2015, et sa demande d’asile lui a été refusée en 2018. Depuis, ce grand gaillard est SDF et vivote en France sans réussir à se stabiliser pour y rester. Et depuis cet été, il n’a pas cessé de se faire remarquer en Avignon…

L’été dernier, il a séjourné au centre hospitalier de Montfavet, dans le Vaucluse, où il a rencontré une patiente et a imaginé qu’elle pourrait se marier avec lui. Le 4 août, il est retourné au sein de l’établissement pour la voir, mais le personnel lui a interdit l’accès au site.

Il est revenu pour se venger et a allumé un incendie sur un tas de feuilles mortes. Et ce n’est pas son seul forfait, puisqu’il a réitéré son geste de pyromane le 2 novembre dernier.

Ce jour-là, Mohamed s’est vu refuser une place en hébergement d’urgence en appelant le 115. Rebelote: pour se venger, le clandestin soudanais a incendié une voiture et en a endommagé deux autres.

Cette accumulation de “dégradations volontaires” l’ont conduit à comparaître vendredi dernier devant le tribunal correctionnel, où un traducteur a dû intervenir pour que l’interrogatoire soit possible.

J’ai appelé pour un hébergement. Je suis SDF. J’ai passé la nuit dans une voiture. J’ai appelé le lendemain, on m’a dit de rappeler l’après-midi et quand j’ai rappelé, on m’a dit que ce n’était pas possible. Je voudrais rentrer chez moi”, a expliqué le pyromane.

Il devrait être exaucé: à l’issue de son incarcération, il sera expulsé et quittera le territoire français qui lui a été interdit définitivement. Le tribunal l’a condamné à 6 mois de prison ferme et l’a maintenu en détention.

Les examens psychiatriques ont conclu à une “schizophrénie paranoïde“. Autrement dit, Mohamed souffre de délire persécutoire, un simple “non” suffit pour le faire partir en vrille. Bon débarras, donc!

Source: La Provence

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici