Jusqu’où est allé l’ancien préfet des Yvelines pour garder sa maîtresse? Votre argent lui a bien servi

L'ancien préfet des Yvelines Serge Morvan/DR
L'ancien préfet des Yvelines Serge Morvan/DR

“Je regrette”, a regretté l’ancien préfet des Yvelines (2015-2018) condamné ce lundi à huit mois de prison avec sursis, pour avoir fabriqué un faux arrêté le nommant directeur de cabinet à l’Elysée pour justifier le report de son mariage auprès de sa maîtresse. Il utilisait les fonds publics pour conserver l’anonymat.

Serge Morvan, 61 ans a ainsi été condamné à 25 000€ d’amende pour détournement de fonds publics par le tribunal de Versailles pour avoir notamment réglé avec sa carte professionnelle 10 300€ de frais -compensés par la suite- d’hôtels, restaurants et séjours passés avec sa maîtresse.

“Il était dans un cadre dans lequel il souhaitait conserver la confidentialité, raison pour laquelle il n’a pas pu utiliser ses moyens de paiement personnels”, a expliqué son avocat qui défend que le haut fonctionnaire compensait ces dépenses en effectuant sur ses “deniers personnels des dépenses à caractère professionnel”.

Ancien directeur de cabinet du secrétaire d’Etat André Vallini sous François Hollande, Serge Morvan avait démissionné en 2019, suite à la plainte de sa maîtresse qu’il avait mené en bateau en lui faisant miroiter de se marier et de lui faire des enfants. L’avocat de son ancienne maîtresse assure que sans l’usage de ce faux, elle mis un terme à sa relation.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. Oui pauvre préfét lolllll Grrrr Ils ont en jamais ! Mais souvenons nous
    de Mitterrand et sa fille Mazarine et sa mère nourrie, logée, soignée à
    nos frais ! Bravo la 5e Raie qui pique !!!!!!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici