Pour Noël, la Commission européenne veut des messes de minuit en ligne

Image d'illustration Photo: DR
Image d'illustration Photo: DR

Comme si les errances et les délires autoritaires de Castex et Macron sur la “jauge” imposée sur des critères incompréhensibles pour limiter le nombre de participants aux cérémonies religieuses ne suffisaient pas, voilà que la Commission Européenne en rajoute une couche.

La Commission européenne a en effet publié mercredi dernier un document contenant plusieurs “recommandations” pour “rester en sécurité” face à la “menace du Covid-19” au long de cet hiver.

Et ces bureaucrates n’hésitent pas à nous dicter notre conduite pour les fêtes de Noël. “Pensez à éviter les grands services”, clament-ils, invitant à favoriser “les émissions en ligne, à la télévision ou à la radio” et à “interdire le chant en commun”.

Dans un entretien avec les journalistes de Famille chrétienne à l’eurodéputé LR François-Xavier Bellamy a qualifié cette mesure “d’aberration absolue” en soulignant qu’en même temps “les Européens sont encouragés à voyager pour sauver le tourisme”.

Il pourrait aussi rapprocher cette injonction contradictoire avec celle la Macronie, qui incite tranquillement les Français à se rendre dans les stations de sports d’hiver sans pouvoir skier ni aller au restaurant, tout en pressant les commerçants d’embaucher des saisonniers pour… les mettre au chômage.

Le scepticisme de François-Xavier Bellamy est d’ailleurs partagé par son confrère Thierry Mariani, lui aussi député européen, qui a quant à lui fustigé “cette initiative qui fait honte à l’Europe”.

L’organe exécutif européen n’est pas en mesure d’imposer ses décisions, et doit se contenter d’appeler les États membres à “ne pas lever les mesures restrictives” au vu du “contexte épidémiologique actuel”. Avec la vertueuse intention, bien sûr, de les protéger d’une hypothétique “troisième vague”.

Source: Le Figaro

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici