A Dijon, dans le tristement célèbre quartier des Grésilles, un fugitif étrangle un policier qui le poursuivait

Image d'illustration / Photo: Pxhere
Image d'illustration / Photo: Pxhere

Dimanche dernier, des policiers qui tentaient d’interpeller un individu ayant fui un contrôle dans le désormais célèbre quartier des Grésilles à Dijon, ont été violemment agressés par celui-ci. L’individu n’a pas hésité à étrangler un des fonctionnaire qui a eu la vie sauve grâce à son collègue, également blessé dans l’affrontement. 

Dimanche 29 novembre, vers 22h00, deux policiers à bord d’un véhicule sérigraphié étaient en patrouille aux abords du quartier sensible des grésilles, à Dijon, désormais célèbre depuis les événements du mois de juin dernier où une guerre entre Maghrébins et Tchétchènes avait défrayé la chronique.

Alors que les deux agents circulaient sur le boulevard Champollion, ils se sont arrêtés à un feu rouge, à côté d’une voiture déjà immobilisée et occupée seulement par son conducteur. A la vue des policiers à sa hauteur, l’homme a immédiatement redémarré en trombe et a grillé le feu tricolore.

Les policiers se sont alors lancés à sa poursuite dans les rues de ce quartier quasi-exclusivement peuplé de personnes issues de l’immigration. Le fuyard n’a pas été bien loin, il a heurté un trottoir peu après et la crevaison d’un de ses pneus l’a obligé à abandonner le véhicule et à prendre la fuite à pied.

Les fonctionnaires ont alors débarqué et l’ont rattrapé pour l’interpeller. Mais l’homme a très violemment résisté et a commencé à étrangler le premier policier qu’il a pu saisir. Ce n’est que grâce à l’intervention de son collègue que le malheureux a eu la vie sauve. Les deux agents ont été blessés et se sont vus attribuer plusieurs jours d’ITT chacun.

Finalement maitrisé, le forcené a été interpellé et placé en garde à vue. Il s’agit d’un individu de 27 ans, déjà sous le coup d’une peine de 6 mois à exécuter pour des faits antérieurs de recel de vol et de trafic de stupéfiants. Déféré hier au parquet de Dijon, il a été placé en détention.

Source: France Bleu/ Le Bien Public

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici