VIDEO. La vraie raison du confinement! L’effroyable aveu du ministre de la Santé belge

Frank Vanderbrouke, ministre de la Santé belge/DR
Frank Vanderbrouke, ministre de la Santé belge/DR

En Belgique, le ministre de la Santé, Frank Vanderbrouke, a expliqué que “faire du shopping ne comportait pas vraiment de risque quand tout était bien contrôlé”. Alors pourquoi l’État a-t-il ordonné la fermeture des magasins? Le journaliste de la VRT a immédiatement posé la question, et la réponse est hallucinante!

“Parce qu’à un moment on avait besoin de prendre une décision-choc, il fallait un électrochoc et cela impliquait que l’on ferme immédiatement les commerces non essentiels”, a avoué le ministre socialiste flamand, qui a totalement admis qu’il s’agissait seulement d’une mesure “psychologique”. En clair, pour manipuler la population.

“J’ai toujours plaidé pour des mesures fortes et cohérentes vu la gravité de l’épidémie. Mais cette interview est surréaliste: les commerces fermés parce qu’il fallait une ‘décision-choc’. Quel cynisme face à tous ceux qui sont aujourd’hui laminés par la perte de leur activité”, a dénoncé Catherine Fonck, du parti centriste CDH.

Puis, elle a enfoncé le clou en partageant une vidéo dans laquelle l’infectiologue Erika Vlieghe révèle que les experts n’ont jamais conseillé de fermer les commerces non essentiels. “Simplement faire les magasins ne comporte aucun risque”, explique la scientifique.

“Arrêtons d’infantiliser les citoyens. La population acceptera des mesures dures si elles sont justifiées et expliquées. Pas si elles sont prises au vogelpik (hasard, ndlr).”, a également dénoncé François De Smet, du parti centriste Défi.

La semaine dernière, le parti libéral avait déjà demandé la réouverture des magasins non essentiels pour le mois de décembre. Le ministre des Classes moyennes et des Indépendants, David Clarinval (MR), avait estimé qu’il s’agissait d’une “question de vie ou de mort pour les commerçants”.

Source: La Libre Belgique

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici